• autocritique d'une dissertation mal notée

     

    AUTOCRITIQUE D'UNE DISSERTATION MAL NOTEE
     
    J’ai décidé aujourd’hui de reprendre une des dissertations que j’avai composé en licence de philosophie pour tenté d’y apporter une autocritique ; il n’est pas question de réécrire le devoir mais de revoir certaines choses, d’expliquer pourquoi je ne suis pas d’accord avec les observations du correcteur. Loin de moi l’idée de remettre en doute le professionnalisme de (ici) la correctrice, mais simplement parce que la notation d’un devoir de philo relève de l’appréciation subjective, parce qu’être noté 5, 10 ou 15 n’a aucune importance : Que le sujet soit compris et traité correctement c’est cela l’essentiel, le reste importe peu.

    « qu’est-ce-qu’un homme seul ? » ; pour débuter le devoir fallait-il se demander « qu’est-ce-que l’homme » en allant chercher dans la 4e des questions fondamentales de Kant ou alors compléter ses recherches avec « qu’est-ce-que la solitude ? » ; « l’homme est-il seul face a lui-même ? seul parmi les autres ? ». J’ai introduit mon devoir de la façon suivante, à savoir concevoir l’homme comme un étant qui se découvre et se réalise dans la relation avec autrui et qu’en est-il de sa relation avec lui-même ? Y a-t-il des interactions entre l’âme et la conscience ?

    Je parle ensuite de ses caractéristiques les plus significatives (sociabilité, intelligence, langage). Faisant référence à Aristote, j’évoque les règles établis dans la Polis. L’homme se réalise comme sujet lorsqu’il devient conscience de soi, il est faible face à la mort… J’utilise ensuite de belles formules qui font mouche tels que « se penser soi-même, c’est penser le monde »ou encore en reprenant Sartre « qui me dit que je suis, sinon l’autre » etc

    La correctrice note que mon devoir est raté, décousu et que j’écris sur un ton quasi-prophétique ! Il est vrai que j’ai abusé de formules détournées, de facilitées poétiques qui n’avaient pas leur place ici.

    Terminant mon devoir je note que dans la solitude il peut y avoir l’idée de Néant.

    Je ne tiens pas à en faire mon cheval de bataille mais ce texte méritait un peu plus d’attention à la lecture quant à la compréhension des choses. J’ai été mal noté !

    Franck SCHWEITZER

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :