• commerces messins ; alerte rouge !

    COMMERCES MESSINS / ALERTE ROUGE

    Alors que Metz Hyper-Centre est en passe (ou est déjà) de devenir une ville-fantôme avec la désertification du Centre St-Jacques d'il y a plus de 2 ans, mais aussi des commerces de proximité les plus emblématiques : La municipalité, certains chefs d'entreprises du privé, Metz-Métropôle et d'autres se concentrent sur divers projets de refondation, de restructuration du commerce à Metz, mais en attendant la sélection de La Semaine de ceux qui ont portes closes désormais :

    Le luxe : la fermeture de boutique HERMES ; il est vrai qu'avec la présence de cette maison à Strasbourg et à Luxembourg-ville pour le grand-est, Metz n'avait plus sa place, compte-tenu de l'offre/demande, de la situation économique d'une ville moyenne... Metz ne peut plus jouer dans la cour des grands. Metz ne peut désormais compter sur les grosses structures établies depuis ces dernières années pour peser dans la balance ; le Centre des Congrès, le Musée Pompidou... C'est néanmoins la nouvelle griffe comme la boutique Tolub (place d'armes) qui après liquidation totale pour travaux, retrouve une seconde jeunesse.

    Le livre : l'aventure Géronimo s'arrête. La célèbre librairie qui faisait face et concurrence au géant Hisler-Even n'a pas su se relever quant aux exigences du loyer passé de 1700 à 4000€ par mois, la liquidation puis le choix d'un repreneur ont longtemps fait débat et finalement la décision a été prise. C'est bien Hisler qui est sur les starting-blocks pour y ouvrir un espace de livre jeunesse.

     

    Cà n'est que deux exemples parmi tant d'autres que je pourrais poster, mais une réelle métamorphose de la ville de Metz s'opère depuis ces derniers mois tant dans le fond que dans la forme.

     

    Source : © la semaine

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :