• DREUX - le Beffroi

    Ancien hôtel de ville, l'édifice est construit de 1512 à 1537 par trois architectes successifs : Pierre Chéron, Jean des Moulins et Clément Métezeau. Bien qu'achevé dans les premières décennies du xvie siècle, sous le règne de François Ier, le monument n'en reste pas moins l'un des exemples majeurs de l'architecture civile de style Louis XII ainsi qu'un témoignage de la prospérité retrouvée du Dreux de la fin du xve siècle. Signe des temps, la façade du bâtiment est monumentale : Il y a une volonté affichée d'éblouir et de marquer la puissance urbaine retrouvée à cette époque par des emprunts au vocabulaire architectural des édifices religieux. Bien qu'achevée sous le règne de François Ier, en 1537, la façade du beffroi reste un manifeste du style Louis XII. Le beffroi de Dreux ne retrouvera finalement sa silhouette médiévale originelle qu'entre 1977 et 1979. Un baffraiz en vieux français était un ouvrage destiné à contenir et à permettre d'utiliser des cloches.

     

    DREUX - le Beffroi

    DREUX - le Beffroi

     

    (c) photos Franck Schweitzer

    La présence d'un Beffroi au cœur de la cité représente alors le symbole même de la commune libre. Après l'obtention de leurs suzerains du droit de s'administrer elles-mêmes par des chartes communales, l'érection de tels monuments comme à Dreux marquait leur autonomie et leur puissance. Le pouvoir politique utilise dès lors ces structures pour se renforcer, tout en limitant et contrôlant leur extension ; Par ailleurs, l'horloge communale sonnant chaque heure symbolisait désormais un changement dans le découpage du temps. Suivant la Liturgie des Heures, la journée du Moyen Âge, était jusque-là rythmée par les sept offices religieux qu'annonçaient par leurs tintements les clochers des églises : Matines, Laudes, Tierce, Sexte, None, Vêpres et Complies, exprimant par là même un temps divin. La construction d'un beffroi dont la cloche du ban sonnait désormais chaque heure de la journée marqua alors le passage à un temps profane, consacré au commerce tout en reflétant d'une certaine façon l'avènement de la bourgeoisie urbaine.

    © wikipedia

     

     

    Google Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :