• haut les mains : levons le pied !

     

     
     Depuis que je suis automobiliste, j'ai le souvenir de me faire chahuter par une partie de mon entourage à chaque fois que j'évoque le fait que je roule à 90/100 km/h sur l'autoroute... parce qu'en réalité je n'aime pas la grande vitesse : une vieille angoisse, qu'il fasse beau temps ou non et peu m'importe les moqueries je ne changerai pas mes habitudes de conducteur. Je me doute qu'un accident peut déjà être grave au-dessous de la barre des 130 mais la part de culpabilité semble moins mise en avant lorsque la vitesse est moindre. On aurai aussi tendance à dire “finalement il n'a roulé qu'à 90 !” après, cela n'excuse en rien les responsabilités dans un accident grave, nous sommes bien d'accord.
     
    Selon l'ONISR (observatoire national interministériel de sécurité routière) on a dénombré 3 933 tués sur les routes de France en 2008, en décembre 2007 le président Sarkozy avait fixé à moins de 3 000 le nombres de ces victimes d'ici la prochaine échéance présidentielle (…) Ce qui est aujourd'hui en place au niveau politique concernant la prévention routière sont de l'ordre de mesurettes soit répressives soit insuffisantes, dans le programme de l'UMP on lit qu' “ils” veulent augmenter les contrôles, aggraver les sanctions, changer les comportements, faire respecter la loi... Bref j'en passe, çà ne change pas dans le fond ni même au sein de la gauche qui à l'inverse, à force de faire du préventif et du social met en touche les principaux problèmes et fait l'autruche sur bons nombres de sujets épineux.
     
    Ce qu'il faudrait réellement dans un premier temps c'est :
    ・Une loi visant “le droit à la liberté de vie” écartant tout clivage politique de droite ou de gauche, que ce problème ne soit plus un problème de politique politicienne, de droite de gauche mais une solution réelle et non discutable en réponse à la protection humaine et au droit de vivre ;
    ・Brider tout les véhicules et utilitaires à 110km/h au compteur et s'assurer que tout concessionnaires ne fabriquent que des véhicules dotés de ce mécanisme, le cas échéant attribuer des sanctions ;
    ・Supprimer petit à petit tout les radars et les remplacer par un système de vidéo surveillance permanent afin de prévenir les accidents et d'assurer la sécurité de tous ;
    ・Généraliser et banaliser le “taux zéro pollution” et promouvoir la voiture propre ;
    ・proposer l'alternative concernant la mise en place progressive d'un carburant plus pur ;
     
    D'une manière générale, faire en sorte que ce projet de loi soit directement inscrit dans la Constitution et que jamais aucun nouveau gouvernement futur quel qu'il soit, ne puisse le modifier en substance partiellement, totalement ni même jamais le supprimer.
     
    Je suis conscient que toutes ces mesures hypothétiques sont radicales mais du moment que çà fonctionne...
     
    Franck Schweitzer
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :