• la censure à la télé, etc

     

     
     Peut-on rire de tout et de tout le monde ? C'est la grande question qui passionne les foules depuis ces 5 ou 10 dernières années, à l'époque de Coluche ou de Le Luron on ne se posait pas ce genre de question ou en tout cas le sujet n'était pas si polémiste... Alors que s'est-il passé ? Ya-t-il eu rupture déjà à ce moment-là ? Mais rupture dans le sens “maintenant on arrête de dérapper et on mets le ola !” la question aurait pu être posé d'une autre façon : peut-on DIRE tout et de tout le monde ? Visiblement non puisque la justice de notre pays est systématiquement pris à témoin au moindre frétillement de cils et certains politiques s'en donnent à coeur joie. Oui je suis d'accord, Stéphane Guillon est allé trop loin en bousculant le ministre Besson sur son physique et en  faisant un parrallèle avec de sombres personnages de la Grande Guerre, oui Guillon aurait pu s'arrêter à temps mais au risque de voir sa satire amputée ; oui il est allé plus loin et s'est fait remonter les bretelles par sa direction. Autre cas : le caricaturiste Siné en 2008 s'était fait viré comme un malpropre du journal satirique Charlie Hebdo, son procès gagné il créa Siné Hebdo (dernier numéro le mercredi 28 avril prochain) l'info officielle parle d'un manque à gagner au niveau des ventes et des abonnements provoquant la faillite du canard, mais l'on peut soupsonner certains de hâter la mort journalistique du dessinateur ; ben quoi, ce n'est pas de la paranoïa, c'est plausible...     A suivre !

    --MàJ du 23 avril 2010--
    “Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.../... Tout citoyen  peut parler, écrire et imprimer librement sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas prévus par la loi” Articles 10 et 11 de la Déclaration des Droits de l'Homme & du Citoyen.

    L'acteur-humoriste Patrick Timsit avait à l'époque été traîné devant les tribunaux pour avoir fait un sketch sur le handicap, après que des associations lui sont tombés dessus ; Jean-Marie Bigard qui à la suite d'un sketch traitant des enc**** de droite et de gauche s'est vu tirer les bretelles par le Gouvernement... mais toujours à la question peut-on rire de tout, l'affaire qui a fait scandale et créé une vive polémique dans les médias et l'opinion, c'est Dieudonné et son sketch considéré comme antisémite qui lui valut le boycott total des chaînes de télévision privées et publiques pendant un temps. Autrement dit des sujets tabous tels que la politique, la religion ou les minorités visibles se doivent d'être innattaquables sous peine de censure. La définition dans le texte dit qu'il s'agit de la “limitation arbitraire/doctrinale de la liberté d'expression de chacun”, nous savons par ailleurs qu'elle prend dans la majorité des cas, une forme négative lorsqu'on l'évoque sauf dans certains cas (pédo-pornographie, révisionnisme, incitation à la haine raciale... pour ces deux derniers comme le prévoit la loi Gayssot de 1990) et tout cela par la seule décision d'hommes qui possèdent le pouvoir et qui régulent la conduite à suivre des cons-citoyens au nom de la morale. L'on se demande d'ailleurs si depuis quelques années le fait que 90% des émissions télés ne sont plus en direct ait un quelquonque rapport avec la question du dérapage verbal et physique qui ont faits les beaux jours (disons-le) de la télévision des années 70, 80 et 90. Aujourd'hui les Coluche, Choron et Gainsbourg se retourneraient dans leur tombe, car en plus de la multitude d'émissions de télé-réalité et de la télé-fric, il y a un net recul de la culture et du divertissement mais aussi une interdiction pour certains, notamment les intermittents du spectacles, de citer. Lors d'une ancienne édition de la Star Académy, le plateau de Nikos Aliagas fut de manifestants pacifiques qui voulaient juste revendiquer leurs droits sociaux, et bien plutôt que de leur laisser la parole, une coupure pub a été envoyée et au retour-plateau, tout le monde a été sans doute évacué de force et rapidement, car le show avait repris son cours normal,

    Bien plus qu'un phénomène politique (la première loi sur la censure fut instaurée en Chine en 300) ; religieux (Anastase 1er en tant que Pape a été le premier a instaurer la censure Chrétienne en 399) ou philosophique (le cas de censure le plus célèbre reste le procès de Socrate condamné à boire la cigüe – on remarque dans le même temps que Spinoza a su vulgariser le concept de défense de la liberté d'expression au sein de la philosophie politique) c'est un véritable phénomène de société qui touche depuis toujours les pays du monde totalitaires mais plus insinueusement et récemment nos pays technocratiques au travers de la télévision (manipulateur-média par excellence) mais aussi Internet entres-autres la presse, notamment satirique ; en tant que lecteur je constate moi-même que les articles du Canard enchaîné et de Charlie Hebdo deviennent de plus en plus consensuels et nuancés. La pire de toutes les censures est celle que l'on s'inflige à soi-même : l'auto-censure. On joue avec les peurs, on menace, on procède au chantage, on provoque, on salit. L'auto-censure ou comment avancer d'un pas pour mieux reculer de deux.

    Tant que la politique sera intimement lié à la télévision dans notre pays, il y aura toujours ce problème de liberté et de censure. La meilleure des solutions serait qu'aussi bien en 1905 l'Etat fut séparé de l'Eglise, que l'Etat divorce en quelque sorte du média audiovisuel afin que ce dernier profite pleinement de son indépendance et puisse jouir de la qualité de sa programmation, de ses coupures publicitaires et des personnalitées qu'il veut ou non avoir sur un plateau. L'Etat tiendrai simplement le rôle de médiateur et trancherait les décisions en cas de réels gros problèmes et rien de plus ! Il n'y a rien de plus détestable de se voir donner des ordres sur son propre métier par quelqu'un dont ce n'est PAS le métier !

    Sources : wikipedia...

    Franck Schweitzer.
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :