• la morale et ses dilemmes

     

     

     Les terribles évènements qui se sont passés à Haiti et dont nous sommes les témoins impuissants ou presque, nous ramènent à notre propre moi ; en effet comment réagirions-nous si une telle chose devait se produire dans notre pays ? Je ne m'attarderai évidemment pas sur ce drame mais cela m'amène à une "expérience" décrite dans l'ouvrage Ceci n'est pas un livre* ; Prenons justement ce terrible tremblement de terre, des milliers de personnes sont blessées, vous êtes libre d'agir avec les ressources médicales disponibles mais ils sont en nombre limité, les hôpitaux ont étés détruits et une équipe médicale compétente fait défaut. Vous ne pouvez pas aider tout les blessés et ç'est à vous qui revient de définir qui sera soigné ? Parmi les propositions suivantes, une seule peut être retenue et la décision doit se prendre rapidement au vu de l'urgence de la situation :

    1- vous ne soignez que les blessés de moins de 70 ans, en partant du principe que ceux-ci auront plus de chance

    de s'en tirer ;

    2- vous ne soignez que les blessés graves, les autres personnes moins atteintes ont plus de chance de survivre ;

    3- vous ne soignez que les blessés légers, les blessés graves risquent de mourir de toute façon malgré une intervention médicale.

    _________________________________

    Lu et repris dans "ceci n'est pas un livre - leçons de philosophie et jeux d'esprit" écrit par Mickael Picard, paru en 2007 aux éditions Marabout.

     

    Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :