• le F.C. Metz : l'histoire des grenats

     

    LES DATES SYMBOLIQUES

     1932 : naissance du club déterminée par la rivalité entre deux clubs amateurs : le C.A.M. (club de l'élite présidé par M.Michaux, entraineur : Emile Feigel) et l'A.S.M. (club plus modeste composé d'ouvriers et d'employés, présidé par J.Bloch, entraineur : Willy Steyskal)

     

    avril 1932 : le C.A.M. rejoint le championnat pro. et devient Football Club de la ville de Metz, pionnier du genre en France. Jules Cocheteaux devient son premier Président

     

    11 septembre 1932 : 1ère rencontre pro. contre Rennes (1-2)

    16 octobre 1932 : 1ère victoire du FC contre Montpellier (2-1)

     

    1934-1935 : fusion éphémère entre le C.A.M. le FC Metz et l'A.S.M. puis reprend définitivement l'appellation de F.C. Metz

    1935-1936 : Présidence de Raymond Herlory, figure emblématique du club et son bras droit Paul Thomas, ancien joueur détenteur de la toute première licence pro de football, 11ème place au classement général. Ce dernier recrute Bep Bakhuys.

     

    Septembre 1939 : R. Fluckinger, N.Hibst, M.Marchall sont appelés sous les drapeaux et jusqu'en mai 1940 aura lieu des matches amicaux entre les meilleurs éléments régionaux des armées françaises et anglo-saxonnes se trouvant en Moselle.

     

    Fin 1944 : tout est à reconstruire. Herlory reprend tout depuis le début avec persévérance et courage. Le Stade St-Symphorien est inondé par l'armée allemande en déroute. Le FC finit par renaître de ses cendres, à la couleur grenat s'ajoutera la célèbre croix de Lorraine.

    Décembre 1944 à Août 1945 : reconstruction de l'équipe professionnelle

     

    10 mai 1945 : le FC remporte la Coupe de la Libération rebaptisée « coupe de la victoire » contre l'O.M.

     

    1968 : Arrivée de Carlo Molinari aux affaires.

     

    1977 à 1984 : résultats en dents de scie. Les nouvelles têtes s'appellent...

     

    >> saison 1981-1982 : le F.C. marque 35 buts

    >> été 1983 : le club est menacé de déposer le bilan. La Municipalité messine appuie le retour de Carlo Molinari aux affaires qui réussit à assainir les finances.

    >> 11 mai 1985 : les messins montent à Paris, Monaco s'effondre face à Metz après les prolongations, décroche son premier titre et se voit projeté en Coupe des Coupes.

     

    1984-1985 : Metz part à Barcelone. Les grenats sont dépassés par la rapidité du jeu catalan mais persévére et se qualifie au second tour de la Coupe des Coupes avec 4-1.

     

    1987-1988 : Metz décroche la 8e place et remporte pour la seconde fois la Coupe de France. Une vague d'enthousiasme a lieue en Lorraine. Cependant face à la Belgique, Metz ne tient pas le coup et est éliminé de la Coupe d'Europe.

    Au cours de la saison 1988-1989 Marcel Husson s'en va.

     

    Les années 90 voient l'arrivée de Joël Muller... D'abord responsable du Centre de formation puis entraineur. Ses grandes qualités pédagogue et de fin stratège font de lui l'un des meilleurs de sa génération. Dès la seconde saison arrive un attaquant opportuniste, François Calderaro qui inscrit 19 buts et se voit attribuer la 2e place au classement des buteurs.

     

    1994-1995 : le F.C. Metz prend réellement son envol et atteint les demi-finales de la Coupe de France. La saison suivante le F.C. se hisse à la 4e place.

    1996-1997 : arrivée de valeurs montantes telles que Cyrille Pouget et un certain Robert Pirès.

     

    1997-1998 : le F.C. Metz passe tout près du titre de Champion de France, les recrutés sont Danny Boffin, Frédéric Meyrien et Klodan Lukic. La saison suivante verra le départ pour Marseille de Robert Pirès accompagnés de Jocelyn Blanchard, Rigobert Song et de Cyril Serredszum. C'est le plus gros transfert de toute l'histoire du F.C. chiffré à 50 millions de francs. Les nouveaux arrivants sont : Ludovic Asuar, Franck Rizetto, Sébastien Schemmel et David Régis.

    Une partie de l'argent des transferts est réinvesti par Molinari et son staff dans l'amélioration de l'infrastructure pour en assurer la pérénité. Un nouveau siège de 12 hectares de terrains ainsi qu'une sérieuse réfection des vestiaires seront à l'ordre du jour.

     

     
     

     

    1999-2000 : arrivée du milieu de terrain, Christophe Bastien ainsi que de Nicolas Goussé et de Sergeï Skachenko.

     

    2000-2001 : les « cadres » sont épaulés par les jeunes du Centre de formation qui ont déjà fait leur preuve : Grégory Leca, Grégory Proment, Sylvain Marchall, Eric Hassli et Stéphane Morisot. Du côté des transferts, l'arrivée de Faryd Mondragon, Patricio d'Amico, le gardien Sébastien Chabbert et Tressor Moreno. De nombreux changements s'opèrent, notamment Joël Muller est limogé et son adjoint Albert Cartier reprends les rennes. Metz retrouve ainsi la deuxième division.

    Le F.C. connait quelques difficultées financières, l'inter-saison s'avère difficile, la masse salariale est trop élevée pour le budget d'un club de Ligue 2. Le club doit dégraisser en se séparant de plusieurs joueurs. Jean Fernandez devient entraineur en lieu et place de Gilbert Gress.

     

     
     
     

    2003-2004 : diverses difficultées tout au long de l'année. Jean Fernandez bouleverse sa formation. Le F.C. Metz triomphe contre Marseille et contre Bordeaux. Malgré un très bon départ, les grenats ont du mal. Franck Ribéri à peine arrivée, quitte le navire à la mi-saison pour le Galatasaray quand à Fernandez, il part à Marseille. Son départ annonce le grand retour de Joël Muller....

     

    "photo de famille saison 2010-2011"

     

    le palmarès :

            1935 : Champion de France de Deuxième Division

    • 1976 : Meilleure attaque de première division avec 72 buts marqués

    • 1984 : Vainqueur de la Coupe de France, finale contre Monaco (2-0 après prolongation)

    • 1986 : Vainqueur de la Coupe de la Ligue (finale contre Cannes : 2-1)

    • 1988 : Vainqueur de la Coupe de France (finale contre Sochaux : 1-1 après prolongation, 5-4 aux tirs-aux-buts)

    • 1996 : Vainqueur de la Coupe de la Ligue (finale contre Lyon : 0-0 après prolongation, 5-4 aux tirs-aux-buts).

    • 2007 : Champion de France de Deuxième Division

     

    situation géographique du stade et de son administration :

     

    3 allée Saint-Symphorien

    57050 LONGEVILLE-LES-METZ

    Le Stade Saint-Symphorien accueille actuellement jusqu'à 26,700 personnes et un projet d'agrandissement est en cours.

    Le parking a une capacité de stationnement prévu pour une 40aine d'autobus et pour 1000 voitures particulières.

    Niveau restauration, l'enceinte du stade propose un restaurant dans sa tribune nord et une dizaines de buvettes.

    Anecdote : le stade a accueilli Johnny Hallyday le 06 juin 2009 lors de sa tournée d'adieu « le 66 tour » devant plus de 35,000 personnes.

     

    Organigramme de la Direction, Staff :

     

     

    SAINT SYMPHORIEN 2012-2014

    Entamé au cours de l’année 2007, le projet de rénovation a abouti, soutenu par la Ville de Metz et le Conseil Général de la Moselle :

    - le rehaussement de la Tribune Sud : 5 000 places assises et 1 000 à 2 000 places VIP supplémentaires,
    - le bouchage des quatre angles, dont deux d’entre eux pourraient accueillir des places assises supplémentaires et deux des projets immobiliers (bureaux ou logements),
    - la modernisation de toutes les tribunes existantes, avec par exemple une diminution du nombre de places en Tribune Républicain Lorrain pour davantage de confort,
    - la suppression des toits existants pour l’aménagement d’un toit unique recouvrant les quatre tribunes du stade.

    - la construction d'un complexe associant un hôtel-restaurant, des bureaux, un centre de conférence ainsi qu’un club affaires panoramique. Le tout sera construit juste derrière la Tribune Sud, par le biais de financements d’opérateurs privés.

     

     

    ATTENTION : IMAGE DE SYNTHESE

     

     

    Source : fcmetz.com/

    Informations recueillies par Franck Schweitzer.

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :