•  

    01_pt
    La première pierre symbolique a été posée le 10 juin dernier ; la phase visible est lançée désormais... et on le sent croyez-moi ! Là je m'adresse à tout ceux qui ont la chance en ce moment de ne pas être à Metz. Partout au centre-ville, sur les grands axes, dans certains quartiers, certains parkings les habitudes de circulations sont bouleversés et ce n'est pas fini.

    Jean-Luc Bohl, Président de Metz-Métropôle est lucide « on part pour 24 mois de travaux »

     

    quelques infos :

    * budget de 200 000 000 d'€

    * 2000 emplois sont mobilisés durant la durée des travaux

    * deux lignes à haut niveau sur 18 km

    * les travaux les plus « lourds » seront ceux de l'Avenue de Strasbourg et de la Place du Gnal de Gaulle.

    * Pour les actuels usagers, ce qui va changer : certains arrêts vont être déplacés à moins de 5 minutes à pied de l'arrêt d'origine (ce que nous assure la municipalité)

    * un bus « réseau futé » dont le lançement s'effectuera ce 29 août afin de ne pas trop perturber les usagers et leur offrir un réseau stable et sûr durant toute la durée des travaux.

    * une vaste campagne d'informations va être lançée : le Metz Métropôle Mag' distribué dans les boites aux lettres, des flyers disponibles en mairies et à l'espace bus TCRM, des réunions d'informations, un courrier sera envoyé aux abonnés TCRM et aux établissements scolaires de Metz.

    * 130 places de parking supplémentaires du Parc relais Rochambeau seront réalisées fin 2011 début 2012

     
    informations recueillies par F'ranck Schweitzer.
     
     
     
    mettis calend travx
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     
     Le futur transport collectif en site propre nous emmènera d'un bout à l'autre de la ville d'accord mais le confort de METTIS ce n'est pas seulement le fait d'être passager c'est aussi donner à voir sur l'extérieur et la perspective est différente lorsqu'on est piéton que lorsqu'on est usager. Plus de 900 arbres seront plantés tout le long du tracé : les bords de la Seille, de la Moselle, de l'Esplanade, du Campus Universitaire... seront autant d'espaces verts traversés par le tram. Chaque quartier se verra personnalisé par une variété ou une essence d'arbes différents ; par exemple du complexe hospitalier de Mercy jusqu'à Borny il y aura une catégorie d'arbres en rapport avec les larges espaces aérés ; de l'ancienne ville aux abords de la Moselle les tissus d'arbres seront plus resserrés.

     

    Metz métropôle et le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) propose un kit pédagogique sur le thème de l'écomobilité aux classes de CM1-CM2 : renseignements sur cpie.meuse@free.fr/      Olivier Bosoni est architecte paysagiste à l'agence Attica, il déclare que « les arbres auront chacuns leur propre identité selon qu'ils soient disposés à l'entrée de la ville ou au centre. Cependant, la réflexion est longue et studieuse quant à savoir comment et sous quel angle tout ceci doit être développé. »

     

    Lorsqu'on évoque l'éco-citoyenneté, on parle aussi de responsabilité et de nuisances visuelles et sonores, le projet METTIS semble prendre acte de ces points négatifs ;

     

    Réduire les nuisances 

    • Limiter les nuisances sonores par l’utilisation d’outillage insonorisé ou par la réduction des phases de travaux nocturnes

    • Limiter les poussières par un arrosage lors des tâches génératrices de poussière

    • Utiliser des carburants adaptés aux moteurs

    • Ne pas faire brûler de matériaux sur place

    • Nettoyer les roues des engins avant leur accès sur la voirie

       

    Préserver les ressources

    • Gérer et trier les déchets

    • Assurer un recyclage des matériaux de terrassement

    • Ne pas envoyer de boues ou les eaux de lavages dans les réseaux pluviaux ou les rivières

       

    Baliser et protéger le chantier

    • Mettre en place des barrières ou des palissades

    • Signaler les passages d’engins

    • Protéger la circulation des piétons

    • Baliser les itinéraires de déviations

    • Flécher les accès des riverains, des services et des magasins

     

    tout les renseignements sur l'avancement du projet : mettis.metzmetropole.fr/

     

    Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    la tracé des lignes A (mauve) et B (orange) du METTIS

     
     
     
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    le salon international des transports publics (U.I.T.P.) à Dubaï du 10 au 14 avril 2011

     
     
     communiqué de Metz Métropole – avril 2011 à la société belge Van Hool.

     

    VAN HOOL S.A., société située à Lier-Koningshooikt (BELGIQUE), le plus grand constructeur indépendant d’autobus et d’autocars intégraux en Europe occidentale, a remporté le marché « matériel roulant » pour Mettis, le futur réseau de transport en commun de l’agglomération messine.

    La société belge VAN HOOL a été retenue pour la conception, la fabrication, la mise en service et la maintenance des futurs Bus à Haut Niveau de Services de METTIS, face à deux autres candidats : la société Suisse Hess et la société hollandaise ATPS. Van Hool va doter le futur réseau de transport en commun de 27 bus hybrides, bi-articulés, de 24 mètres de long, conformes au design préconisé par Metz Métropole.

    Ces nouveaux bus seront dotés d’une Technologie hybride de série, permettant un gain de carburant de 15 à 20% par rapport à une motorisation classique. Chaque bus pourra accueillir 140 passagers (en taux de confort optimal). Coût unitaire d’un véhicule : 855 000 € HT.


    A noter : la création de bus d’une longueur de 24 mètres, bi-articulé, hybride et au profil design, est une première en Europe.

    Google Bookmarks

    votre commentaire