•  

     

     Des travaux d'aménagement ayant lieu actuellement et depuis plusieurs semaines déjà, les travaux réellement liées au Mettis débuteront au début du printemps ; les opérations de dévoiement des réseaux sont effectués dans le but de prévenir les éventuels dommages pouvant êtres causés sur la dizaine d'années à venir. Cependant le pire reste à venir : des travaux bien plus importants lorsque commencera l'aménagement de la plateforme Mettis et le traffic automobile sera encore plus perturbé qu'il ne l'est déjà. Le “bus” comme solution de transport d'avenir. Ceci ne concernera plus seulement les écoliers, les vieux et les sans permis mais une augmentation significative allant jusqu'à 40% de la fréquentation escomptée d'après les estimations. Le réseau comportera 2 lignes principales de “Bus à Haut Niveau de Service” complétées par cinq lignes structurantes urbaines et par treize lignes sructurantes suburbaines ; les lignes 1 à 5 auront une fréquence de passage de 10 minutes. UN TAD (Transport A la Demande) desservira les secteurs les plus reculés ; on pourra réserver jusqu'à 2H avant son départ.

     

    Côté urbanisme, ce sont certes 76 arbres qui seront abattus mais 128 seront conservés, 46 transplantés et 675 arbres plantés dont plusieurs de nouvelles espèces et essences peu connus.

     

     

     

    Les inquiétudes sont néanmoins diverses et fondées : les commerçants craignent pour leur chiffre d'affaires et la baisse de la fréquentation de leur boutique quand aux usagers ils s'inquiétent pour leur véhicule personnel, comment et où pourra-t-on circuler... Le coût global du Mettis est estimé à 235,4 millions d'euros et sera financé comme le chantent en coeur l'ensemble des élus “sans le recours au budget général de Metz-Métropôle, donc sans recours aux impôts des ménages”.

     

    RDV le 06 avril prochain à l'Arsenal pour un forum de rencontres autour du projet METTIS avec les acteurs et les partenaires du projet.

     

    photos ci-dessous ; l'expo consacré à Mettis, présent dans le hall d'entrée de l'hôtel de ville durant plusieurs mois

     

     

    Sources : La semaine ; le Républicain Lorrain ; lettre d'information #3

     

    Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     
     

    Le site de Mercy va accueillir sur 58 ha le nouvel hôpital de l'agglomération messine, mais aussi un pôle « femme-mère-enfant » et un pôle « innovation-santé ». Le Directeur Général Adjoint, Jacques Métro parle de divers partenariats :

    - une direction régionale de Siemens

    - l'AMAPA, l'APF, l'Association des paralysés de France

    - des sociétés-fabriquants du matériel médical

    - l'institut de l'autonomie et du handicap

     

    Egalement, l'ouverture prochaine d'un petit ensemble commercial à proximité du Pôle hospitalier : 6000 m2 où l'on trouvera boulangerie, fleuriste, tabac-presse, banque, restaurant, supérette et agence intérim.

    Un autre espace sera dédié à l'emplacement d'une entreprise d'ambulances, une autre de pompes funèbres et de laboratoire d'analyses.

     

    Il se créera une dynamique avec le monde hospitalier et universitaire (E.N.I.M. ; SUPELEC ; CERAH) et qui fera le lien avec l'ISEETECH

     

    Infos recueillies par Franck Schweitzer.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Un sondage est visible sur le site tout-metz.com/ On a demandé à 60 votants ce qu'ils pensaient du projet METTIS, les résultats sont flagrants : les 36% de sceptiques talonnent de très très près les 35% qui ont votés "contre" ; 29% des sondés ont votés "pour" le projet du tram à Metz. Comme quoi ce dossier ne laisse personne indifférent et continue à alimenter les plus folles conversations et rumeurs.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • source : site officiel de Pertuy construction

     L'hôpital Bon Secours au centre-ville souffre de son espace exigü et de l'hétérogénité de ses bâtiments ; une étude menée en 2001 a démontré que seule la reconstruction du site pouvait assurer à terme la maîtrise des coûts d'exploitation. Le C.H.R. Metz-Thionville a donc opté pour la reconstruction de l'hôpital Bon Secours sur UN nouveau site, solution assurant à l'établissement les possibilités d'évolution souhaitables. Le nouvel hôpital de Metz sera implanté sur le site du château de Mercy au sud de Grigy. Le terrain prévu possède une surface de 11 ha hors emprise du château et deux accès sont aménagés lo long de la limite nord, l'un à l'ouest, l'autre à l'est, au-delà du château.

     

     

     
     
     
     
     

      Entre « hôpital monobloc » dont l’échelle induit une certaine déshumanisation et « hôpital pavillonnaire » dont l’éclatement des fonctions n’est plus viable aujourd’hui, le concept retenu pour la conception du nouvel hôpital de Metz est celui d’un « hôpital plots ». Un « plot » est un ensemble architectural cohérent de plateaux d’hébergement de spécialités associées et complémentaires. D’une capacité de 519 lits et 65 places, il sera organisé autour de 5 pôles :

    -neuro-cardio vasculaire

    -chirurgie digestive et urologique

    -tête, cou chirurgie plastique et orthopédie

    -hémato-oncologie, médecine nucléaire

    -médecine néphrologie

    Il comprendra également 16 lits de réanimation, 15 lits de brûlés et 28 postes de dialyse. 

     

     POINTS FORTS DU PROJET : 

    -Disposition centrale des plateaux médicaux techniques limitant les déplacements et des liaisons fonctionnelles aisées entre services.

    -Organisation rationnelle les long des axes de liaison d’urgence (axes rouges) et accès direct facilités par les différents niveaux d’entrée dans le bâtiment.

    -Positionnement des urgences : près de l’entrée de l’hôpital et en connexion directe avec tous les services supports-Rassemblement du bloc opératoire, des réanimations et des soins intensifs sur un même niveau 

    Toutes ces dispositions permettent d’accroitre la fonctionnalité de l’hôpital. 

     

     CALENDRIER 

    Signature du marché de conception-réalisation entre le CHR et le groupement Pertuy Construction : 29 Juin 2006

    Notification du marché : 29 Juin 2006

    Ordre de Service : 10 Juillet 2006

    Finalisation du dossier PRO (dossier définitif) : Juin 2008

    Fin 2011 : Fin des travaux 

    --------------------------------------------------------

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

     A l'automne 2013, un nouveau réseau de Bus à Haut niveau de Service viendra desservir la population messine. Les ingénieurs appelés AMO (Assistants à Maitrîse d'Ouvrage) constituent une partie de l'équipe ; leur mission ? Faire du METTIS le transport le plus performant possible couplé d'un haut degré d'excellence. En ce moment-même à l'Hôtel de Ville des contacts de terrain font le relais pour l'information aux riverains.

    Bientôt se construira un Centre de Maintenance situé entre Metz et Woippy (d'où les travaux de déminage des 24 et 31 octobre prochains) ; ce bâtiment fera son devoir éco-citoyen et aura l'avantage de posséder des panneaux photovoltaïques, une isolation renforcée et un système de récupération des eaux de pluie. Enfin pour un bon fonctionnement du réseau, un point d'accueil fera le lien entre les bus et le personnel.
     
    En chiffres, Mettis c'est :
    35 km de trottoirs refaits à neuf
    2 000 emplois directs et indirects à moyen terme
    4 minutes entre deux passages en centre-ville aux heures de pointe
     
    Le début des travaux s'opèrera en 2011 pour les lignes A et B ainsi que pour les parcs relais, cette période se tiendra jusqu'au premier semestre de l'année 2013 ; suivra ensuite les essais et la marche à blanc puis d'ici l'automne 2013 la mise en service officielle.
     
    Pour tout renseignements, contactez :
    Metz Métropôle / Harmony Park
    11, boulevard Solidarité B.P. 55025
    57071 Metz Cedex 3
     
    Tél : 03.87.20.10.00
    mettis.metzmetropole.fr
    email : mediateursmettis@metzmetropole.fr
     
     
    source : metz-métropôle septembre 2010
     
    Infos recueillies par Franck Schweitzer
    Google Bookmarks

    votre commentaire