• La commune de Pérols se situe au sud-est de Montpellier. Elle est limitrophe de Lattes du nord à l'ouest, de Palavas-les-Flots et Carnon (station balnéaire de la commune de Mauguio) au sud.

     

    Pérols est la seule commune de la Métropole à posséder un port avec accès à la mer, via un chenal reliant le port de Carnon.

     

    MAIRIE...MONTPELLIER SUD-EST / Pérols

    MONTPELLIER SUD-EST / Pérols

    MONTPELLIER SUD-EST / Pérols

    ------------------------------------------

    MONTPELLIER SUD-EST / Pérols

     Carnon est située sur le territoire de la commune de Mauguio à environ 10 km de Montpellier. La station balnéaire est construite sur le modèle d'une ville nouvelle, avec un plan des rues orthogonal. La construction de Carnon-Plage et de son port de plaisance dans les années 1970 correspond au type d'aménagement pour le développement du tourisme sur le littoral languedocien à l'instar de La Grande-Motte.

     

    Le bassin du port de plaisance ouvert toute l'année constitue le principal centre des activités touristiques. À l'ouest, l'accès routier d'une partie de la station est commun à celui de la commune balnéaire voisine de Palavas-les-Flots.

    La partie orientale, plus étendue, se prolonge suivant la route qui relie Carnon à La Grande-Motte donne accès aux plages dites : Petit travers et Grand travers. On y trouve des activités de plage et quelques discothèques. Cette zone a fait l'objet d'importants aménagements en visant à préserver le cordon dunaire et en interdisant le stationnement et l'accès automobile.

    ------------------------------

    MONTPELLIER SUD-EST / Pérols

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • MONTPELLIER SUD-EST / Planet Ocean

    MONTPELLIER SUD-EST / Planet Ocean

    MONTPELLIER SUD-EST / Planet Ocean

    MONTPELLIER SUD-EST / Planet Ocean

    MONTPELLIER SUD-EST / Planet Ocean

    MONTPELLIER SUD-EST / Planet Ocean

    MONTPELLIER SUD-EST / Planet Ocean

     

    On dit que la mer est le monde du silence... j'aurais préféré me retrouver à nager avec les requins parce que franchement faire la sortie des écoles ce n'est plus de mon âge : Des familles avec enfants et bébés qui hurlent, courent et touchent à tout (ignorants totalement les gestes barrières imposés par la crise sanitaire) non merci. 

    J'ai pu tout de même apprécier l'immense aquarium, mais je pense y retourner un jour pour lire les nombreux panneaux et écrans d'informations, parce que là, c'était juste pas possible.

    photos perso (c) Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • MONTPELLIER SUD-EST / Château de Flaugergues

    Construite à la fin du XVIIe, Flaugergues est l'une de ces demeures appelées "folies" édifiées dans la campagne montpelliéraine. En 1696, Etienne de Flaugergues, conseiller à la Cour des Comptes de Montpellier, fait l'acquisition d'un domaine auquel il donnera son nom. Pendant 45 ans, il agrandit et embellit cette "maison des champs" pour lui donner son aspect définitif ; Ainsi transmis de génération en génération, Flaugergues témoigne aujourd'hui du mode de vie des notables montpelliérains de l'époque.

    L'architecte qui a conçu l'organisation du lieu n'est pas connu sans doute plusieurs personnes se sont-elles succédé pour aménager de 1696 à 1730 le château et son environnement, tels que nous les voyons aujourd'hui. Chaque espace clos par des murs, haies, arbres, grilles, balustrades, donne ainsi envie d'aller découvrir le mystère de l'espace voisin.

     

    ------------------------------

    MONTPELLIER SUD-EST / Château de Flaugergues

    Les jardins ont étés aménagés au cours de l'histoire sur 4 hectares. La présence de la vigne date de l'époque romaine comme en témoigne la villa romaine au fond du parc (visible sur des photos aériennes). Les jardins et les parcs sont classés Monuments Historiques en 1986, et ont reçu le label « Jardin Remarquable » en 2004.
    Les terrasses et le jardin à la française ont été aménagés par Etienne de Flaugergues en 1700. L'orangerie et le parc à l'anglaise en 1850 par Charles Joseph de Boussairolles. Une étude des jardins a été faite en 1997 par les étudiants de l'école d'architecture de Versailles, afin de redonner un avenir cohérent, ce qui a amené les propriétaires à faire de nombreux réaménagements en particulier, la bambousaie, l'allée des oliviers, l'orangerie et ses alentours, ainsi que la création d'un jardin des sens.

    Les "jardins" autour du château sont actuellement aménagés en cinq lieux :

    • La terrasse devant le château qui présente un aspect classique, simple, dépouillé et laisse le soin du décor à l'architecture et aux sculptures parmi lesquelles deux statues en pierre par Guyon (1728), la Paix et l'Abondance situées de part et d'autre du perron.
    • Le parterre sur terrasse est très symbolique de ce lieu. Il a servi de modèle au XVIII° à de nombreux autres parterres de la région. Au XIX° siècle, il se fit jardin anglais. Au XX° il fut nettoyé et l'architecte paysagiste Emmanuel de Sauvebeuf imagina un plan différent du plan XVIII° : Henri et Brigitte de Colbert s'attachèrent donc à recréer ce nouveau parterre à la "française" en plantant 10 000 buis.
    • La grande allée, dite allée des oliviers, qui longe la maison à l'ouest, constitue une belle perspective de 400m bordée de buis et de jeunes oliviers prometteurs. A l'extrémité sud de cette allée, un belvédère offre une belle vue sur le château.
    • Le parc est situé au sud-ouest du château. Il s'agit d'un jardin à l'anglaise, jardin botanique créé en 1850 avec le triple souci du décor floral, de l'exotisme et de la priorité donnée aux grands arbres, qui s'étend sur trois hectares.
    • Les vignes, autrefois situées autour du château, sont aujourd'hui essentiellement implantées à l'est.

    MONTPELLIER SUD-EST / Château de Flaugergues

     

    MONTPELLIER SUD-EST / Château de Flaugergues

    MONTPELLIER SUD-EST / Château de Flaugergues

    MONTPELLIER SUD-EST / Château de Flaugergues

    MONTPELLIER SUD-EST / Château de Flaugergues

    MONTPELLIER SUD-EST / Château de Flaugergues

     

    En tant que propriété privée, les photos à l'intérieur du château ne sont pas autorisées. Agrémentés des (trop ?) longs monologues historiques du maître des lieux, seuls le rez de chaussée et une partie du 1er étage sont visibles par les touristes. Le reste étant toujours habité par la famille. Le lieu est chargé d'histoire, magnifique de tableaux, tapis, mobiliers et accessoires en tout genre, avec pour chacun, une histoire ou une anecdote. Une heure ne suffit pas !

    résumé textes (c) www.flaugergues.com

    photos perso (c) Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • MONTPELLIER SUD-EST / Lattes

     

    au fur et à mesure de mes promenades dans le Centre de Montpellier et aux alentours, j'ai pris le tramway 3 pour me rendre à son terminus et découvrir la petite ville de Lattes dont le Port Ariane présageait de belles photos et un instant de détente, loin du tumulte de la ville...

    MONTPELLIER SUD-EST / Lattes

    MONTPELLIER SUD-EST / Lattes

    MAIRIE DE LATTES...MONTPELLIER SUD-EST / Lattes

     

    TEMPLE PROTESTANT...

    MONTPELLIER SUD-EST / Lattes

     

    EGLISE ROMANE...

    MONTPELLIER SUD-EST / Lattes

    Alors jusque là, on est d'accord c'est pas très sexy, mais...

    MONTPELLIER SUD-EST / Lattes

    MONTPELLIER SUD-EST / Lattes

    MONTPELLIER SUD-EST / Lattes

    MONTPELLIER SUD-EST / Lattes

    MONTPELLIER SUD-EST / Lattes

     

    NOTA : Je n'ai pas visité le musée archéologique ni le site naturel du Méjean.

    photos perso (c) Franck SCHWEITZER

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • MONTPELLIER / AIGUES-MORTES

     

    un peu d'histoire...

    Aigues-mortes est occupé par l'homme depuis ses origines. Au sein de la porte St-Antoine, un membre de la Société d'Histoire et d'Archéologie vous contera les vestiges exposés : ossements, outils, poteries, monnaies...

    >> aigues-mortes (aquae mortuae) = eaux mortes, relativement aux eaux et marais qui entourent la cité dont elle doit son nom. Contrairement aux idées-reçues, la mer n'a jamais battu les remparts.  <<

     

    Dès l'antiquité, une colonie grecque s'installe puis les romains au 1er siècle qui organiseront l'exploitation et la production du sel. Le fort de Peccais construit en 1568 assurera un contrôle permanant sur les salins voisins et les canaux dans lesquels on transporte le sel.

    Au Ve siècle dans un environnement hostile, des moines bénédictins s'installent et fondent une abbaye. Au XIIIe Louis IX veut tirer parti de ce port enclavé au milieu des ports rivaux qui accaparent le trafic de cette région. En 1244, on fait dresser les plans du port intérieur et de la ville. L'endroit sera habité par une population clairsemée de pêcheurs et de sauniers. Pendant 4 ans tout le monde se consacre à cette œuvre immense ; la construction d'une ville et d'un port royal. Le roi impose la corvée royale à des régions entières. Il transige et offre la suppression de tous impôts et taille, des péages et des gabelles à ceux qui continuent à travailler. En 1270 à la mort de Louis IX, les fondations des remparts ne sont qu'en partie tracées. Son fils et son petit-fils terminent les travaux.

     

    Au XVe siècle une véritable guerre civile entre les Armagnacs et les Bourguignons déchire la France. C'est l'hiver, les sols sont gelés et il est impossible d'enterrer les corps. Pour éviter toute épidémie, on sale leur corps et on les jette dans une tour baptisée désormais « tour des bourguignons ». A la fin de l'hiver, on enlève les corps pour les enterrer et sous l'effet du sel qui a empêché la putréfaction, l'abdomen des burguignons a bleui. C'est l'une des explications au surnom donné aux aigues-mortais « les ventres bleus »

     

     

    Les guerres de religions et la Révolution Française font et défont l'histoire d'Aigues-mortes ; au début du XIXe, les églises sont rendues aux fidèles et la paix religieuse rétablie. Les travaux du canal du Rhône s'achèvent en 1806, dès lors Aigues-Mortes devient un port fluvial qui voit transiter des marchandises puis des voyageurs. En 1903 les remparts d'Aigues-mortes sont classés Monument Historique.

     

    livret de l'office du tourisme (c) ot-aiguesmortes.com

     

    MONTPELLIER / AIGUES-MORTES

     

    MONTPELLIER / AIGUES-MORTES

    MONTPELLIER / AIGUES-MORTES

    MONTPELLIER / AIGUES-MORTES

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • MONTPELLIER NORD, Musée d'art brut

    MONTPELLIER NORD, Musée d'art brut

    MONTPELLIER NORD, Musée d'art brut

    MONTPELLIER NORD, Musée d'art brut

    MONTPELLIER NORD, Musée d'art brut

    MONTPELLIER NORD, Musée d'art brut

    MONTPELLIER NORD, Musée d'art brut

    MONTPELLIER NORD, Musée d'art brut

    J'ai beaucoup aimé l'originalité et la créativité dans ces oeuvres monstrueuses... J'ai ressenti aussi la souffrance de leurs créateurs, dans la projection transcendé de leur cauchemars...

    photo perso (c) Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • MONTPELLIER NORD, le zoo de Lunaret

    MONTPELLIER NORD, le zoo de Lunaret

    "Les animaux (plus de 1350) vivent en semi-liberté dans un paysage de garrigue et de sous-bois."

    "La serre Amazonienne (que je n'ai pas faite) la plus grande de France est un voyage initiatique à travers l'Amazonie. Elle permet aux visiteurs de découvrir anacondas, iguanes, mygales et poissons tropicaux..."

     

    MONTPELLIER NORD, le zoo de Lunaret

    MONTPELLIER NORD, le zoo de Lunaret

    MONTPELLIER NORD, le zoo de Lunaret

    MONTPELLIER NORD, le zoo de Lunaret

    MONTPELLIER NORD, le zoo de Lunaret

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • MONTPELLIER OUEST, promenade du Peyrou

    Cette promenade, au charme certain, culmine à 53 mètres d’altitude et se situe dans la continuité de la rue Foch, l’allée « royale » de Montpellier. Débutant à l’Arc de Triomphe et débouchant sur l’Esplanade des Arceaux, vous pourrez notamment admirer une vision imprenable sur les crêtes du Pic Saint Loup et de l’Orthus, mais aussi sur les Cévennes et la garrigue environnante.

    Le Peyrou, qui signifie « pierreux » en occitan, a été créé à la fin du XVIIe siècle. Les constructions de la promenade avec ses terrasses, de l’arc de Triomphe et du château d’eau étant comprises entre les années 1688 et 1784. Vous pourrez voir au centre de ce lieu sublime et majestueux une remarquable statue équestre de Louis XIV, installée tardivement durant l’année 1718. Renversée et fondue pour en faire des canons lors de la Révolution, une guillotine sera même installée à sa place. Elle sera reconstruite sous la Monarchie de Juillet 1838. L’histoire de cette statue est des plus originales : Commandée par les États du Languedoc à Paris en 1685, celle-ci dut être acheminée par voie navale jusqu’à Montpellier, de part sa taille imposante, un voyage fastidieux qui sera retardé par les guerres de religion. Cette expédition, dont le coût fut très élevé, dura six mois, et la statut arriva enfin à destination par le Lez 33 années après.

     

    En franchissant l'entrée, vous pénétrerez dans de vastes allées rectilignes, ornées de platanes, parsemées de jardins et de bassins... soit les caractéristiques d’un jardin à la française rappelant le style de Versailles. Le château d’eau, conçu exactement en 1768, domine la promenade et est prolongé par l’aqueduc Pitot, symbole du quartier des Arceaux.

     

     

    Texte et source © toutmontpellier.fr

    photos perso (c) Franck Schweitzer

     

    MONTPELLIER OUEST, promenade du Peyrou

    MONTPELLIER OUEST, promenade du Peyrou

    MONTPELLIER OUEST, promenade du Peyrou

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • MONTPELLIER OUEST, jardin des plantes, arc de triomphe

    Créé en 1593 sous Henri IV, le Jardin des Plantes devait permettre aux élèves la Faculté de Médecine de se familiariser avec les plantes médicinales. Aujourd'hui classé, ce grand jardin conserve sa fonction scientifique, mais offre également un cadre de verdure romantique incomparable pour tous les visiteurs.

     

    Textes et sources © umontpellier.fr/patrimoine/jardin-des-plantes/histoire/

     

    MONTPELLIER OUEST, jardin des plantes, arc de triomphe

    MONTPELLIER OUEST, jardin des plantes, arc de triomphe

    MONTPELLIER OUEST, jardin des plantes, arc de triomphe

    MONTPELLIER OUEST, jardin des plantes, arc de triomphe

     

    L'arc de Triomphe à Montpellier est une porte construite à la gloire du roi Louis XIV, sur ses ordres. Le site choisi était un des points culminants de la ville, le mont Peyrou. L'ouvrage mesure 15 mètres de haut et son ouverture est haute de 7 mètres.

    Datant de 1691 et dessiné par l'architecte François II d'Orbay. Il présente des ressemblances avec la porte Saint Martin de Paris : le bâtisseur s'en est inspiré, dans des dimensions cependant moindres. Il faisait auparavant partie des fortifications de la ville. Aujourd'hui, on passe par la porte pour entrer sur la place du Peyrou. Le monument a été construit après les batailles menées par Louis XIV pour agrandir le territoire. Celles-ci ont duré 40 ans. L'inscription en latin gravée dans la pierre le rappelle : ''Louis le Grand, dont le règne dura soixante-douze ans, a apporté la paix sur terre et sur mer après avoir séparé, contenu et s'être attaché à des peuples alliés dans une guerre de quarante années''.

    Texte © monumentsdefrance.com

     

     

    MONTPELLIER OUEST, jardin des plantes, arc de triomphe

    MONTPELLIER OUEST, jardin des plantes, arc de triomphe

    MONTPELLIER OUEST, jardin des plantes, arc de triomphe

    photos perso (c) Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire