• mylène et sting
     

    Mylène Farmer est de retour : Et j'entends déjà dans l'assistance des aaaaaaah. Son précédent album sorti en 2012 « Stuffed Monkey » était devenu disque de diamant à peine un mois après sa sortie, suivi du « Timeless Tour » qui avait réuni 535 000 spectateurs à travers l'hexagone mais aussi en Russie, en Belgique et en Suisse.

    Elle revient tout d'abord dans un duo étonnant qu'elle forme avec le chanteur Sting sur une reprise de « stolen car », chanson de ce dernier sorti au début des années 2000. Mylène lui offre ainsi un second souffle et à la chanson, de sa voix douce et sur-aigüe, et à son alter-ego qui grâce à ce duo, obtient la première place au Top singles en France, chose qui ne lui était plus arrivé depuis 1985. Le clip-vidéo de stolen car a été tourné les 1er et 2 septembre dernier devant l'hôtel du Royal Monceau sur les quai de Seine. Bruno Alveillan à la réa, Claude Gassian à la photo. Le single physique n'est pas encore dispo que seul le format digital s'est déjà écoulé à 8000 exemplaires dans la semaine du 28/08 au 03 septembre. Du jamais vu ! Un engouement intact. Son nouvel album, le 10e de sa carrière sortira quant à lui en décembre. Aucune tournée en 2016 n'est prévue pour l'instant.

    Autre duo beaucoup plus étonnant celui-là, Mylène est l'illustratrice du nouveau livre de contes du philosophe Michel Onfray « l'étoile polaire » On y retrouve le personnage de Lisa (chère à Mylène, ce personnage de petite fille est déjà présente dans le clip 'C'est une belle journée, la 4e de couv du roman de Marc Lévy ou encore le livre Lisa-Loup et le conteur).

    « L'étoile polaire » sortira aux éditions Grasset le 04 novembre prochain au prix de 14,90€.

    Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • SCENE DE VIE DANS UN TRAMWAY & SUPERBE TEMOIGNAGE LU SUR FACEBOOK ... de quoi remettre les idées en place et neutraliser les extrémistes fanatiques et leurs adeptes imbéciles, qui passent leur temps à réinterprêter les écritures saintes du Coran et font subir aux femmes les pires humiliations. Je ne fais jamais çà, reprendre des infos sur les réseaux sociaux, mais là franchement, çà vaut la peine !

     

    " Je viens (pas moi hein ! mais le mec qui témoigne :) d’être témoin d’une scène extraordinaire dans le tramway à Genève. Assise à côté de moi, une femme entièrement voilée (y compris gants et tout le tralala), seule une fente horizontale d’un petit centimètre laissait entrevoir ses yeux. Une femme d’une quarantaine d’années, vêtue à la mode d’ici est assise en face de nous et s’adresse à elle avec douceur :

     

    Bonjour Madame, comme vous je suis musulmane, mais je ne comprends pas pourquoi vous vous déguisez ainsi. Pourriez-vous m’expliquer ?
    - Madame, ce n’est pas un déguisement, c’est le prophète qui nous demande de nous vêtir comme cela.
    - Le Prophète ? Vous êtes sûre ? Vous auriez la gentillesse de m’indiquer où se trouve ce texte et quel en est le contenu ? Je vous demande cela car je ne connais pas ce texte.
    - C’est dans le Coran !
    - Ahhh, j’ai lu et étudié le Coran, mais je n’ai vraiment aucun souvenir d’avoir lu le Prophète nous demander de nous déguiser comme les femmes de la tribu machinchosebidule (là, c’est moi qui n’ai pas retenu) qui vit dans telle zone du Sahara et qui portaient ce type de vêtement bien avant la naissance du Prophète. En plus, cette zone est très lointaine des différents voyages de notre Prophète. Historiquement parlant, notre Prophète ne devait même pas connaître cette tribu. Comment se fait-il dès lors qu’il ait demandé aux femmes musulmanes de s’habiller dans un accoutrement qu’il ne connaissait pas ?
    - Ça suffit Madame, c’est le Prophète qui l’a écrit, je l’ai lue.
    - Vous avez lu le Prophète… d’accord… une traduction ?
    - Non en arabe.
    - Ahhh, vous lisez et parlez l’arabe très couramment donc ?
    - Oui absolument.

     

    Là, la dame vêtue à l’occidentale se met à lui parler en arabe à grande vitesse. La femme entièrement couverte bredouille des réponses hésitantes.
    La femme reprend en français :
    - Madame, je suis professeur d’arabe et de civilisation musulmane à l’Université et je peux affirmer que vous ne comprenez rien à l’arabe. Je vous ai posé des questions dans un arabe pur et élaboré. Des questions très ambiguës, à double sens et vous n’y avez rien vue du tout. Vous m’avez répondu complètement à côté. Vous êtes née où ?

     

    - Je suis née ici !

     

    - Donc si je récapitule ; vous portez des vêtements fait pour lutter contre les tempêtes de sable d’une petite tribu vivant dans une certaine zone subsaharienne dont le Prophète n’a jamais entendu parler, vous avez lu le Coran, mais êtes incapable de comprendre les finesses de la langue arabe, vous y avez trouvé des instructions vestimentaire mais vous ne pouvez pas me dire quel est ce texte...

     

    - Ca suffit Madame, vous m’agressez !
    - Non chère Madame, c’est vous qui agressez et injuriez ma religion, par votre déguisement, par votre inculture. Vous nous faites tous passer (les musulmans) pour des imbéciles fanatiques.


    Bravo à cette femme courageuse, la vraie musulmane c’est elle !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 54702_hyperspace_mountain
     

    Depuis ces derniers mois, la moindre news filtrant de communiqués officiels, prend des proportions gargantuesque et fait le bonheur des aficionados de la guerre des étoiles, tels que moi. Sorties bouquins, actualité bouillante autour de projets « immobiliers », ou la saga elle-même… L’agenda SW se ressert de plus en plus. Ya qu’à voir ; à commencer par Janvier 2016 et l’évènement saisonnier à savoir le cadeau offert aux parcs américains à leurs visiteurs : le grand retour du Space Mountain renommé pour l’occasion « Hyperspace Mountain » (photo#1) à Disneyland California ainsi que des boutiques alimentaires autour du thème. Le Disneyland de Floride se verra ouvrir Star Tour II avec une nouvelle aventure inspirée de « SW VII - The Force Awakens ». Notons que cette attraction verra le jour en France en 2017, et qu'il est possible que cette nouvelle aventure soit inclue directement dans la version française.

     

    Du nouveau dans la continuité : La première affiche officielle de l’Episode 7 (photo#2) qui vient de tomber. On ne sait si elle comblera les attentes des fans de la première heure ou non. Personnellement je trouve qu’elle offre un nouveau dynamisme 'vertical' et inconnu jusqu’alors.

     

    Bob Iger, le PDG de Disney, vient d’annoncer lors de la réunion bi-annuelle du fan club Disney créé en 2009, qu’il y aura bien une extension des 2 parcs d’attraction Disney américains (celui de Californie et de Floride) afin d’y inclure un Parc intégralement dédié à l’univers Star Wars (croquis#3). Parmi ce projet pharaonique et totalement barré, l’amuse-bouche suivant qui fera sauter au plafond n’importe quel geek : Pouvoir piloter le Faucon Millenium et se retrouver au coeur d'une bataille épique.

     

    Au-delà du prochain film dans les salles dont on vient d’apprendre la durée (à savoir 2h04 houuyyoouu) il y a les projets de Spin off. Vous savez, on prend un personnage d’une saga à succès et on lui construit un univers et des aventures ; et bien, lors d'un entretien avec le Entertainement Weekly, la présidente de Lucasfilm à évoquée le spin off sur Han Solo attendu au tournant par tous les fans . Quand on lui demande alors quel âge aura Han Solo dans ce film elle nous explique que nous n'aurons pas un jeune de 10 ans comme c'était le cas avec Anakin dans Episode I. Han Solo aura environ 20 ans. Le synopsis devrait déterminer un ou plusieurs évènements dans la jeunesse du contrebandier qui forgeront le personnage. Concernant la tonalité du film, il s’agirait d'une comédie d'aventure. Selon Katlheen Kennedy, c'est le sens de l'humour de Han qui l'a en partie rendu si populaire, ils continuerons donc dans cette voie.

     

    Sources © planete-starwars  et ©starwars-universe

    Informations mises en forme par Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • lepp
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Défense-quartier
     

    L'Arena est le projet pharamineux d'Ile-de-France. A la fois salle de spectacle et stade prévu pour le racing-metro-92 (pour exemple 32 000 personnes pourront assister ) un match de rugby). Le chantier a débuté en décembre 2013 en lieu et place de l'ancien stade des Bouvets à Nanterre. La livraison est prévue en décembre 2016. Ont collaborés au projet : le groupe Vinci et l'architecte de Portzampar notamment.

    Jack Lorenzetti, le président du racing métro dans une interview a déclaré que les locaux pourront accueillir une partie du personnel du Conseil Général : 31 000 m2 et 1800 postes de travail répartis sur 8 étages. Les jardins de l'arche est prévu sur 8ha ; une Université et ses 300 chambres d'étudiants, un centre de fitness avec piscine, un hôtel de 170 chambres et enfin un espace public sous maîtrise d'ouvrage de l'Epadesa. Viendra faire le lien jusqu'à la Défense, une promenade de 600m de long sur 40 de large. [source © magazine HDS n°38 nov déc 2014]

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • le Jardin/Musée Albert KAHN est un véritable petit paradis sur terre 5min à l'ouest de Paris, dans le département des Haut-de-Seine !

    10/14 RUE DU PORT  92100 BOULOGNE BILANCOURT.

    -- Métro ligne 10 Boulogne/Pont de St-Cloud --

    superficie totale avec le musée, la maison et la parcelle : 3,9ha (jardin seul 3,1ha)

    forêt -recrée- de 3000m2

    nombre de jardins de scène (français, anglais, japonais...) : 8

    nombre de visiteurs par an : 100 000

     

    En 1893, Albert Kahn loue une maison à Boulogne-sur-Seine. Devenu propriétaire il débute la constitution de ses jardins, qu’il achète parcelle après parcelle. Les travaux durent jusqu'en 1920. A cette même époque il créé de nombreuses institutions destinées à favoriser la compréhension entre les peuples et la coopération internationale, obtient une Chaire de géographie humaine à la Sorbonne. Entre 1886 et 1912, il effectue entre-autres, un tour du monde.

    En 1932, la banque déclare faillite, les biens d’Albert Kahn sont peu à peu saisis et vendus aux enchères en 1933 et 1934. Une partie de la propriété est achetée par le département de la Seine. Kahn conserve l’usage de sa maison de Boulogne.

    En 1937, les jardins sont ouverts au public.

    En 1990, le jardin japonais moderne est créé/

    La tempête de 1999 ayant fait énormément de dégâts, plus de 300 arbres à terre, Michel Farris chef jardinier et responsable des jardins de collections et dix autres professionnels recréent le plus fidèlement possible les essences identiques pour chaque arbres tombés ! Au total, les jardins sont composés de 300 essences différentes.

    2000 : Labellisation EVE qui garantit un entretien biologique des lieux.

    2015 : Divers chantiers mis en place : Restructuration du musée ; parcours de visite permanant ; rénovation des maisons japonaises.

     

    a
     
    b
     
    c
     
    d
     
    e
     
    f
     
    g
     
    h
     
     

    Né Abraham Kahn le 3 mars 1860 à Marmoutier dans le Bas-Rhin. Sa famille est relativement aisée. Albert est l’aîné de quatre enfants, Il n’a que 10 ans quand sa mère décède. Le traité de Francfort de 1871 contraint à une partie de la famille Kahn qui choisit de rester française, à quitter leur village en 1872 pour s’installer dans la Meuse.

    À son arrivée à Paris à l’âge de 16 ans, Kahn débute sa carrière à la banque des frères Goudchaux,

    Reprise d'études et rencontre avec Henri Bergson

    Bac de lettres (1882) et de sciences (1883) ; licence de droit (1885).

    Entre 1889 et 1893, il bâtit une fortune en spéculant sur les mines d’or et de diamants d’Afrique du Sud. Albert Kahn devient associé principal.

    En 1898, Albert Kahn fonde sa propre banque d’affaires.

    A partir de 1914, diverses créations sont mises en place : Le Comité du Secours national ; un laboratoire de Biologie pour perfectionner la microcinématographie, un centre de médecine préventive pour les étudiants...

    Le Krach boursier de 1929 porte un coup fatal à la fortune du banquier âgé alors de 69 ans. La banque Kahn enregistre un premier déficit à la fin de 1930. Pour réinjecter de l’argent, Albert Kahn hypothèque entre fin 1930 et 1932, les propriétés de Boulogne et du Cap Martin : il est acculé. Ces créanciers l'assignent en justice.

    Mi-novembre 1940, Albert Kahn meurt dans sa maison, à l’âge de 80 ans.

    ---------------------------------------------------------

     

    Sources :

    photos personnelles © tout droits réservés

    informations chiffrées © hds mag juillet/aout 2015

    extraits copiés-collés depuis le site officiel © albert-kahn.haut-de-seine.net

     

    Franck Schweitzer

    article créé le 12 juillet 2015 ; mise à jour le 05 août 2015

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • blob
     

    AGARIO : le jeu ou tu dois bouffer les autres avant de te faire bouffer ! Allégorie de la société ultracapitaliste et ultra-individualiste dans laquelle on vit. Je ne dis pas bravo aux concepteurs qui ont inventés çà !

     

     
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les_Incognito

     

    Entendu aux infos !

    J'hallucine en écoutant le témoignage de cette jeune femme française de bonne famille, étudiante qui part aux Etats-Unis pour faire du baby-sitting (de façon bénévole) mais en échange du gite et du couvert. Son cauchemar débute dès les contrôles d'usage aux aéroports lorsqu'on lui demande les motivations de son séjour. Alors oui cette cruche leur dit qu'elle ne se fera pas payer par sa famille d'accueil et c'est sans doute là son erreur. S'en suit une procédure exagérée, humiliante, dictatoriale, absurde ! Après 9 heures d'interrogatoire, de fouilles au corps poussées, les autorités lui demande de se déshabiller totalement, lui font faire toutes sortes d'examens médicaux dont un test de grossesse, lui font signer des documents, pour finalement lui faire enfiler la fameuse combinaison orange de prisonnier ! Comme dans les séries télés... mais dans le réel ! Seule caucasienne aux cheveux blonds et à l'anglais parfait au milieu de migrants et clandestins mexicains, elle finit par s'en sortir et rapatriée à Paris.

    Et maintenant ?

    A présent qu'elle est de retour en France, qu'en est-il ? Vers qui devra-telle se tourner pour demander réparations du préjudice ? Ne serait-ce le traumatisme psychologique ! Dénoncer ces pratiques par le biais des médias est un bon début afin de souligner l'indignation (nationale) ?! Et après ?

     

    Franck Schweitzer 

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • COMMERCES MESSINS / ALERTE ROUGE

    Alors que Metz Hyper-Centre est en passe (ou est déjà) de devenir une ville-fantôme avec la désertification du Centre St-Jacques d'il y a plus de 2 ans, mais aussi des commerces de proximité les plus emblématiques : La municipalité, certains chefs d'entreprises du privé, Metz-Métropôle et d'autres se concentrent sur divers projets de refondation, de restructuration du commerce à Metz, mais en attendant la sélection de La Semaine de ceux qui ont portes closes désormais :

    Le luxe : la fermeture de boutique HERMES ; il est vrai qu'avec la présence de cette maison à Strasbourg et à Luxembourg-ville pour le grand-est, Metz n'avait plus sa place, compte-tenu de l'offre/demande, de la situation économique d'une ville moyenne... Metz ne peut plus jouer dans la cour des grands. Metz ne peut désormais compter sur les grosses structures établies depuis ces dernières années pour peser dans la balance ; le Centre des Congrès, le Musée Pompidou... C'est néanmoins la nouvelle griffe comme la boutique Tolub (place d'armes) qui après liquidation totale pour travaux, retrouve une seconde jeunesse.

    Le livre : l'aventure Géronimo s'arrête. La célèbre librairie qui faisait face et concurrence au géant Hisler-Even n'a pas su se relever quant aux exigences du loyer passé de 1700 à 4000€ par mois, la liquidation puis le choix d'un repreneur ont longtemps fait débat et finalement la décision a été prise. C'est bien Hisler qui est sur les starting-blocks pour y ouvrir un espace de livre jeunesse.

     

    Cà n'est que deux exemples parmi tant d'autres que je pourrais poster, mais une réelle métamorphose de la ville de Metz s'opère depuis ces derniers mois tant dans le fond que dans la forme.

     

    Source : © la semaine

    Google Bookmarks

    votre commentaire