•  

    Aller de l'avant

    Tout recommencer ou plutôt non, poursuivre son chemin, le bon si possible. Peut-être ai-je toujours voulu aller travailler et vivre à Paris un jour après tout ; si le destin et un coup de pouce amical ne s'en seraient pas mêlé, j'aurai mis plus de temps pour concrétiser la chose mais je me dis que personne n'échappe à sa destinée, à ce vers quoi il tend et se meut car il s'agit bien de cela : vouloir et provoquer le cours de son existence. Où vais-je ? Qui suis-je ? Là réside l'essence même de ce blog et de la symbolique qui l'anime. Dans quelle état j'erre ?

     

    S'abandonner, lâcher prise, se concentrer sur l'essentiel, aller de l'avant sans laisser le sentimentalisme prendre le dessus car on le sait : ce sont les remords et la culpabilité qui font renoncer aux hommes les plus palpitantes aventures. Je ne veux rien regretter, rien changer parce que justement ma vie socio-professionnelle jusqu'àlors a été semée d'embuches et de couleuvres que çà a généré en moi une réflexion et un questionnement sur ce que je désire réellement et sur ce que je ne souhaite plus jamais avoir à subir ou à supporter. Ce n'est ni une fuite en avant ou en arrière c'est simplement un changement de cap, un cycle qui se termine et un autre qui commence, une décision certes pas évidente, sans doute égoïste mais mûrement réfléchie. Je ne voudrais pas avoir à me dire d'ici quelques années « si seulement j'étais parti ».

     

    2013 sera l'année du renouveau, de la communication, des rencontres, du mouvement et de l'avenir. Pour reprendre Nietzsche « je deviens ce que je suis » telle est une nouvelle étape de la métamorphose du moi dans une démarche sereine mettant en avant mes qualités humanistes, épicurienne et altruiste. Il me faut approcher cette force intérieure dans le but d'aller davantage vers les autres, l'autre et enfin savoir m'accepter tel que je suis, me dépasser, toucher l'être !

     

    Ce ne sera pas simple mais j'ai à présent tellement la foi dans tout ce que je mets en place qu'un bulldozer ne saurait m'arrêter ; il aura fallu attendre toutes ces années pour concrétiser cela mais une fois encore, je n'ai rien à regretter. Les trahisons, les pertes en tout genre m'ont rendu plus fort. Pragmatique je le suis et le devient encore plus que je vieilli parce qu'il y a urgence, plus de temps à perdre, anticiper c'est prévoir et çà je suis passé maitre.

     

    Franck Schweitzer.

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  •  

    sticker-tour-eiffel-c
    Google Bookmarks

    votre commentaire