• une journée à Collioure - 4e et dernière partie

    Le château royal de Collioure fut érigé dès le VIIe siècle puis reconstruit du XIIIe au XVIIe siècle. Construit pour protéger le village antique, il fut entièrement rénové par les rois de Majorque au XIIIème siècle, maintes fois renforcé, le château a fini par repousser la ville au pied du cap transformé en citadelle. Au Vème siècle le site de Collioure devient un comptoir maritime. Le port se développera autour de trois anses : le port d'amont et le port d'aval d'une part, le cap occupé par le village d'autre part. Lieu d'échanges et de passage, des voyageurs venus de tous les horizons s'y croisent et les seigneurs catalans, comtes et rois, tirent profit de sa situation pour administrer et faire prospérer leurs domaines continentaux et insulaires.

    Entre le XVème et le XVIIème siècle le château est renforcé à de multiples reprises. On distinguera longtemps la "ville haute" des deux faubourgs ; Vauban a fait raser l'église et les dernières maisons de la "ville haute" ainsi qu'une partie du faubourg du port d'aval pour laisser la place à un gigantesque ouvrage fortifié. Ses remparts et les forts bâtis sur les hauteurs alentour n'empêcheront pas les sièges victorieux lors de la guerre franco-espagnole pendant la Révolution Française. Le rôle militaire de la cité portuaire entraîne le renforcement de ses fortifications. Les guerres pour la frontière entre France et Espagne en font un enjeu stratégique. En 1642, les troupes du roi de France Louis XIII assiègent Collioure et le château : 10.000 hommes investissent les collines qui dominent la ville tandis que la flotte française bloque le port. Privés d'eau par la destruction du puits, les Espagnols sont contraints de se rendre. En 1659, au traité des Pyrénées, le Roussillon et la moitié de la Cerdagne deviennent français.

     

    Depuis la fin de la guerre le bâtiment appartient au département des Pyrénées-Orientales, qui organise souvent des expositions temporaires. Il est parfois appelé château des templiers, c'est une erreur dans la mesure où il était construit bien avant l'arrivée des templiers en Roussillon, à l'époque carolingienne. La confusion vient du fait qu'ils avaient eux aussi un château à Collioure, mais il ne s'agissait que d'une maison forte, sans commune mesure avec la place forte dont on parle ici.

    De nos jours le château de Collioure a un donjon carré formé de salles superposées et voûtées d'ogives. Il est le dernier château fort royal médiéval subsistant en France. Ce château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis novembre 1922.

     

    © ledepartement66.fr

    © pyrenescatalanes.free.fr

     

     

    une journée à Collioure - 4e et dernière partie

    une journée à Collioure - 4e et dernière partie

    une journée à Collioure - 4e et dernière partie

    une journée à Collioure - 4e et dernière partie

    une journée à Collioure - 4e et dernière partie

    une journée à Collioure - 4e et dernière partie

    une journée à Collioure - 4e et dernière partie

     

    une journée à Collioure - 4e et dernière partie

    une journée à Collioure - 4e et dernière partie

    une journée à Collioure - 4e et dernière partie

    une journée à Collioure - 4e et dernière partie

     

     

    Google Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :