• dernière partie des photos prises à Lille

    MUSEE D'HISTOIRE NATURELLE

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    week-end du Lille 5

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Jardin des Géants 

    week-end à Lille 4

    week-end à Lille 4

     

    week-end à Lille 4

    week-end à Lille 4

    week-end à Lille 4

    week-end à Lille 4

     

    Place de la République & alentours

     

    week-end à Lille 4

    week-end à Lille 4

    week-end à Lille 4

     

    Maison COILLIOT

    week-end à Lille 4

     

     

    ANCIENNE FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE

    la Faculté mixte de médecine et pharmacie prit possession de ses locaux rue jean Bart le 3 novembre 1882. Elle y restera 70 ans. Vers 1930, le professeur Oscar Lambret forma le projet de créer une immense Cité hospitalière réunissant tous les services de clinique avec leurs consultations externe et la Faculté de médecine. Ce projet bénéficiait du soutien du député-maire Roger Salengro et du Président du Conseil Albert Sarrault. Les travaux eurent lieu entre 1935 et 1939. La guerre empêcha que la rentrée universitaire se fit en 39 dans la nouvelle Faculté. Seul l'Institut de recherche sur le cancer fût terminé et fonctionnel. Après la guerre, à l'instigation du doyen Pierre Combemale, fut créée une commission d'achèvement de la Cité hospitalière, dont le secrétaire général fut le professeur Claude Huriez, qui s'investit totalement dans ce projet avec un enthousiasme exceptionnel et une clairvoyance géniale, d'après ceux qui ont vécu cette époque. En 1951-1952, la Faculté s'installa dans ses nouveaux locaux qui furent inaugurés le 3 octobre 1953 avec l'ensemble de la Cité hospitalière.

    En novembre 1969, rue du Professeur Laguesse, l'enseignement pharmaceutique s'installe dans les nouveaux locaux de ce qui devient la Faculté de Pharmacie. Au cours du siècle écoulé, de prestigieuses figures ont illustré la Faculté de médecine et pharmacie, en apportant à la science des progrès décisifs et en déployant une activité considérable au service de la population. La trentaine de professeurs et chargés de cours de médecine et pharmacie des années 1890 formant environ 400 étudiants en médecine et une centaine, à peine, en pharmacie ont laissé la place aujourd'hui dans la seule Faculté de Pharmacie à 135 enseignants-chercheurs, 100 personnels administratifs et techniques, environ 800 étudiants de PACES / option « Pharmacie » et 2000 étudiants à compter de la 2e année d’études, ainsi que quelques 1000 inscrits en formation continue (chiffres de 2016).

    Les Facultés issues de l'ancienne Faculté mixte de médecine et de pharmacie continuent à développer leur rayonnement dans la Région, en France et dans le monde entier, en particulier grâce aux sommités scientifiques de réputation internationale, sans oublier les jeunes chercheurs et enseignants-chercheurs qui déploient leur inlassable activité tant dans nos structures universitaires que dans les organismes de recherche qui leur sont associées.

     

    © pharmacie.univ-lille.fr

     

     

    week-end à Lille 4

    week-end à Lille 4

     

    BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE

    week-end à Lille 4

    SCIENCES PO

    week-end à Lille 4

    LA SYNAGOGUE

    week-end à Lille 4

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • week-end à Lille 3

     

    Le Jardin VAUBAN

     

    week-end à Lille 3

    week-end à Lille 3

    week-end à Lille 3

    week-end à Lille 3

    Un Champ de Mars... désert, un endroit plat, terriblement plat, un vent froid qui vous glace les sangs. Une roulotte, un chapiteau sans vie ! Je me sentais prisonnier un instant d'un clip-vidéo de Mylène Farmer, ambiance aidant. (j'adore Mylène hein ! Ca n'a rien à voir...)

    week-end à Lille 3

    week-end à Lille 3

    La Citadelle et son parc alentours... De ce que j'ai pu photographier, car pénétrer à l'intérieur du fort était interdit, sauf visites guidées avec l'Office du Tourisme. 

     

    week-end à Lille 3

     

    week-end à Lille 3

    week-end à Lille 3

    week-end à Lille 3

    week-end à Lille 3

    week-end à Lille 3

    week-end à Lille 3

    week-end à Lille 3

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La Maison natale du Général de Gaulle

    https://lenord.fr/jcms/prd2_171829/la-maison-natale-charles-de-gaulle-en-quelques-dates

     

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2 

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

    week-end à Lille 2

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Dans l'idée de faire le tour des villes de France avant que mon corps ne suive plus et que je sois trop vieux, je me suis fais un petit "3 jours" dans cette belle ville du chnord !

    PLAN DU METRO

    week-end à Lille

    QUARTIER GARE Lille-Europe

    week-end à Lille

    week-end à Lille

     

    VIEILLE VILLE et ARCHITECTURES

    week-end à Lille

    week-end à Lille

    week-end à Lille

    week-end à Lille

     

    LILLE MAG dont METZ MAG a pompé outrageusement la mise en page, la police de caractères et les rubriques...

    week-end à Lille

     

    Inauguré en 1948, le Jardin des plantes a été aménagé par l'architecte Jean Dubuisson et le paysagiste Jacques Marquis sur une parcelle de près de 11ha à l'emplacement des anciennes fortifications au sud-est de la ville et située actuellement sur la limite épaisse du territoire. Une orangerie est construite en 1952 et une serre équatoriale, conçue par l'architecte Jean-Pierre Secq en 1970.

    En mars 2015, les bulldozers ont pris possession de 10 000 m2 de terrain dont 3 500 cultivables, dans le but de désamianter.

    Conçu selon le style composite, il présente une roseraie, une importante collection de dahlias, des carrés botaniques organisés par thème, une orangerie et une serre équatoriale. Le jardin des Plantes est inscrit au Patrimoine des Monuments Historiques en 1997.  (c) wikipedia

    week-end à Lille 1

    week-end à Lille 1

    week-end à Lille 1

    week-end à Lille 1

    week-end à Lille 1

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • social eating

     

    Il y a de ces vidéos sur youtube qui nous hypnotise ! La tendance du moment va aux vidéos appelées « social eating » comprenez « se filmer en train de manger » et même manger de grandes quantités de nourriture : Burgers, plats complets, friandises... Tout y passe ! Et les meilleurs dans leur catégorie restent les japonais ! C'est juste hallucinant la quantité qu'ils ingurgitent en un seul et même repas, filmé en mode rapide pour preuve que tout soit vidé jusqu'au dernier grain de riz.

    Plusieurs choses sont à noter quant à l'effet hypnotique de ce nouveau genre de vidéo : Tout d'abord on regarde jusqu'au bout, par curiosité pour voir si effectivement le mangeur finit son assiette. On l'observe hagard, admiratif ou décontenancé -au choix- slurper ses nouilles et machouiller ses bouts de viandes ; ah oui je crois que c'est cela qui reste le plus marquant : Dans la tradition japonaise il est de coutume de faire beaucoup de bruit en mangeant, et si possible la bouche ouverte. Dans le même temps un japonais ne se mouchera jamais en public, il préfèrera renifler. Chose tout à fait malpolie pour tout européen qui se respecte, s'il est bien une chose que nous inculque nos parents depuis des lustres, c'est de manger la bouche fermée et se moucher sur le côté, par politesse et pour des questions d'hygiène élémentaires.

     

    Alors voilà, le social eating fait des émules, certains d'entre-eux comptabilisent plus d'1 millions d'abonnés à travers le monde. D'où vient cette fascination à regarder manger ses semblables ? Un comportementaliste ou un sociologue aurait une tentative de réponse...

    Et vous chers internautes quel est votre avis sur la question ?

     

     

    Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • ELVIS 40 ANS

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Concernant les évènements de Charlotteville, remettons la déclaration du Président Trump dans son véritable contexte ;

     

    déclaration de Trump

     

    "there are wrongs on both sides"

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • YA DU TRAFFIC

     

    J'écoute la radio on nous dit toujours la même chose ;

    Les parisiens prennent leur véhicule pour quitter la Capitale pour le week-end prolongé de la Toussaint, de Pâques, de la Pentecôte... Jamais on nous dit que les provinciaux quittent leur villégiature pour venir respirer le bon air parisien. France Info toujours "le traffic est ralenti sur l'A-bidule-muche, bison pas fut-fut déconseille de prendre la route entre 8h et 23h" Déjà un bison qui parle je me méfierai mais s'il me dit en plus ce que je dois faire, je n'ai qu'un mot à dire : la vache !

    Plus sérieusement, ce qui m'insupporte c'est cette posture du parisien fier de dire à qui veut bien l'entendre : "tu pars ce week-end ?" Comme si c'était une obligation morale dès que le calendrier le permet, de quitter Paris pour aller en province, alors que déjà le reste de l'année, la province... Pardon la cambrousse, fait l'objet de tout le mépris qu'on imagine ; le parisien se gargarise de son petit pouvoir, sa situation financière qui fait que...

    Premièrement je ne suis pas certain qu'il passera un week-end de rêve ; entre les intempéries forts probables, les enfants surexcités à surveiller, le chien qui vomit dans la bagnole, les heures passées sur les autoroutes de France en plein après-midi sous une chaleur étouffante et la lassitude des gosses à l'arrière, toujours "c'est quand qu'on arrive chez tatiiiiiiiiii ?" et j'en passe. Evidemment ces points négatifs le parisien ne les évoquera jamais !

    Ensuite, le parisien devrait vraiment changer de mentalité, être moins dans l'apparence et la posture, reconnaître qu'il est certes parfois privilégié mais que d'autres de ses semblables le sont beaucoup moins, surtout ceux qui ne partent pas en week-end parce qu'ils ne le peuvent pas, le parisien devrait faire preuve d'humilité, arrêter de fanfaronner "je suis le plus fort, le plus beau, le plus ceci, le plus cela..." parce que le parisien fait moins le malin lorsqu'il est victime de fanatisme islamique ; on en l'entend plus là ! Il la ramène moins hein ? Bien sûr !

    Alors quitte à faire de la politique de bas étage, je propose au parisien de laisser la voiture au garage et de prendre les transports en communs (encore ? oui je sais) pour aller à la cambrousse, car je ne suis pas sûr que son billet vaille plus cher que l'essence et péages dépensés. Maintenant que la loi Macron fonctionne si bien ; pourquoi ne pas tenter l'expérience du bus low-cost ?!

    Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire