• Nostalgiques ? Duplo,

    Nostalgiques ? Duplo,

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Nostalgiques ? 80's L'humour

    Nostalgiques ? 80's L'humour

    Nostalgiques ? 80's L'humour

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Nostalgiques ? 80's : le BOX OFFICE EN FRANCE

    Nostalgiques ? 80's : le BOX OFFICE EN FRANCE

    BOX OFFICE FRANCE 1980 – 1989 en terme d'entrées totales ! 

     

    (1988) LE GRAND BLEU  9 194 000

    (1982) E.T. L'EXTRATERRESTRE  7 881 300

    (1989) RAIN MAN  6 474 500

    (1981) INDIANA JONES  6 397 110

    (1983) L'ETE MEURTRIER  5 137 000

    (1980) LA BOUM  4 379 190

    (1986) 37*2 LE MATIN  3 632 000

    (1984) GREMLINS  3 586 500

    (1985) RETOUR VERS LE FUTUR  3 457 600

    (1983) RAMBO  3 039 100

    (1985) TERMINATOR  3 055 355

    (1984) SOS FANTOMES  2 939 300

    (1989) OLIVER ET CIE  2 858 900

    (1985) P.R.O.F.S.  2 845 580

    (1985) L'EFFRONTEE  2 761 140

    (1987) LA BAMBA  2 752 900

    (1989) BATMAN  2 168 600

    (1989) ABYSS  1 990 000

    (1987) L'ARME FATALE  1 857 500

    (1988) ROBOCOP  1 686 500

    (1980) FAME  1 638 400

    (1980) AMITYVILLE  1 178 850

    (1986) VAMPIRES VOUS AVEZ DIT VAMPIRES ?  1 085 000

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Nostalgiques des années Radio ? 1975-1995...

     

    La mère de toutes les radios ! la plus mythique, la plus généraliste, celle qui osa tout avant tout le monde : Je ne parlerai pas des Grosses Têtes, mythiques également… mais plutôt d’autres émissions musicales ou d’actualités qui ont marqués les années 75-95 selon moi !

     

    *Les auditeurs ont la parole, comme le titre l’indique, les fidèles d’RTL s’expriment sur l’actu du jour du lundi au vendredi en tout début d’après-midi pendant près de 2H. Alain Krauss anima l’émission de 1985 à 1996 puis passa le relais à un certain J-J Bourdin…

    *Stop ou encore : Le but est de proposer plusieurs chansons d'un artiste, les auditeurs appelant le standard pour garder ou éliminer l'artiste en cours. Au-delà de 50 % d'« encore », on diffuse une chanson supplémentaire, en-dessous, on passe à un autre chanteur. Le nombre de chansons a varié : de sept initialement, à cinq jusqu'au milieu des années 1990… Cette émission créée par Anne-Marie Peysson, existe depuis 1970. Diffusée les weekends de 10h à 12h environ, les animateurs Patrick Sabatier, Evelyne Pagès, André Torrent, Julien Lepers… se sont succédés au début des années 80 

    *Hit Parade : animée par André Torrent et diffusée de juillet 1972 à 1981. L'émission est adaptée pour RTL TV Luxembourg et RTL télévision le mercredi soir de septembre 1975 jusqu'en juin 1983. L'émission de radio était basée sur les votes des auditeurs et les choix de programmation de la station. La finalité de cette émission était de promouvoir les jeunes talents. 

    *Le Grand Jury : Chaque semaine, un invité politique répond aux questions de trois journalistes. Diffusée le 7 octobre 1980, la première émission, intitulée RTL, Le Monde et vous, accueille Simone Veil3. L'émission est rebaptisée à partir d'avril 1981, Le Grand Jury RTL-le Monde est diffusée chaque dimanche en début de soirée.

    *La Valise RTL : Diffusé la première fois de 1974 à 2007… Lancé pour la première fois par André Torrent, le jeu a été animé notamment par Michel Drucker et Fabrice. L'animateur du jeu commence par annoncer à l'antenne le montant supposé être contenu dans la « Valise », puis un numéro de téléphone fixe est tiré au sort, si le candidat répond avant la 4e sonnerie et donne le montant exact de la valise, il gagne la somme en question. 

    *Les routiers sont sympas : Créée et animée par Max Meynier de 1972 à 1983, diffusée de 20 h 30 à minuit, l'émission connut un très vif succès, avec 800 000 auditeurs chaque soir en moyenne, l'animateur recevant jusqu'à 25 000 lettres par an. 

    *Casino Parade : L’une des émissions-phares mettant en avant le duo culte Fabrice et Sophie Garel. Dans cette émission, les variétés s’additionnent au jeu avec les auditeurs et l’interview de l’invité. 

    *ainsi que pleins d’autres émissions : Le Cékoidon de J-Pierre Foucault, sorte de Schmilblick revisité ; classic rock de Zegut ; Malice au pays des merveilles animé par Nagui ; la clé des mondes ; tout les coups sont permis ; et même pour les plus jeunes, Quoi de neuf chez Disney par Anne et Rémo Fiorani

      

     

    Nostalgiques des années Radio ? 1975-1995...

     

    EUROPE 2 (1986-2007) sera remplacé par Virgin Radio le 1er janvier 2008… >> Europe 2 devrait faire son grand retour sur les ondes en 2023 !!

    Slogan > « le meilleur de la musique » ; « que du rock que de la pop »

     

    Visant le public des jeunes adultes, les 25/34 ans, la station adopte une programmation musicale axée variété-pop, « Le meilleur de la musique » jusqu'en septembre 1998. Ces démarches permettront à la station de se construire une très grande notoriété et une très forte image de marque. À son apogée, à la fin 1997 la station plafonne à 5,8 % d'audience cumulée et s'appuie sur un réseau de plus de 200 stations locales… 

    Ayant été un fidèle auditeur environ de 1990 à 1996, les animateurs et les voix de la station étaient Vincent Neveu, Rémy Jounin, Thierry Weigert, Philippe Robin, Frédéric Ferrer, Corinne Roussel, Bianca Host, Bruno Labouré, Olivier Rioux…

     

     

    SUPERLOUSTIC (1987-1992) 

    Le concept est né à Paris l’hiver 1986 à Noël. Grâce à des réalisations sur cassette auprès d’enfants, vient l’idée de lancer une radio pour les 3 à 5 ans et leurs mamans. Une première en FM ! Leurs concepteurs imaginent MUPPIES FM, « la radio-récré » ! Un petit singe bleu avec son casque de radio sur la tête sert de logo. La toute nouvelle radio des enfants est lancée le soir de Noël 1986. Encouragés par le succès de MUPPIES FM, ses créateurs partent à Lyon où quelques fréquences sont à céder dans l’attente d’une autorisation officielle de la CNCL. La radio s’appellera LOUSTIC FM et après bien des déboires, démarches administratives, la radio commence à émettre le lundi 4 janvier 1988, avec un direct de 7h à 21h. 

    Sa programmation varie les contes, les histoires, les jeux, les émissions musicales, sportives ainsi que les infos pratiques. Elle a pour objectif de distraire les jeunes auditeurs, de favoriser le développement de leur imaginaire et leur sens critique et comme objectifs : Jouer, écrire, dessiner et participer aux grandes manifestations extérieures organisées par la station. Parmi les émissions les plus notables il y eut « D.A.D. dédicaces à l’antenne » ; « doc panda : l’émission animalière » ; « le club B.D. » ; « bubble gum : l’actu animée »… 

     

    Malgré un succès évident, les annonceurs sont réticents à engager des dépenses sur un nouveau média radio pour les enfants. Médiamétrie commandé par la régie publicitaire GEM montre que la radio dispose de 200 000 auditeurs fidèles. SUPERLOUSTIC est leader du marché le week-end et seconde FM en semaine. Mais ce premier sondage arrive trop tard. Entraîné par un contexte économique et politique difficile, le scandale du Crédit Lyonnais actionnaire de la radio, Superloustic perd de l’argent et ne va pas tarder à déposer le bilan. 

    La réaction des auditeurs ne se fait pas attendre, les loustics refusent que leur radio disparaisse. Les loustics passent à l’antenne pour faire part de leur mécontentement et lancer des appels au secours pour sauver leur radio. Le slogan « SUPERLOUSTIC, C’EST MON DROIT ! » s’entend toute la journée sur l’antenne, s’affiche sur les T-Shirt, les cartables et se lit à l’infini dans les lettres, dessins et pétitions qui affluent par milliers pour soutenir la radio. Une chanson réunissant les artistes et les chanteurs connus des auditeurs est enregistrée pour soutenir la radio des loustics et interpeller l’opinion et les pouvoirs publics. Carlos, Anne, Les Vagabonds, Hervé Cristiani, Billy, Bill Baxter, Bernard Minet, Claude Lombard, Jean-Claude Corbel… participent à l’enregistrement de ce disque intitulé « Ta radio c’est ton droit ! », l’hymne de défense de SUPERLOUSTIC. Malgré une mobilisation impressionnante, SUPERLOUSTIC cesse d’émettre en juillet 1992. Deux ans plus tard, les fonds récoltés sont entièrement reversés à l’association « Sol en Si ». 

    Aujourd’hui, sur le site superloustic.com (oui parce que çà existe encore, merci internet) on peut écouter 24/7, sur mobile & tablette, sur deezer, lecteur audio Itunes… des génériques de séries tv, de dessins animés mais aussi de variétés françaises…

     

     

    MAXXXIMUM  (1989-1992)

    Station de radio, apparue initialement sur la bande FM en octobre 1989 et disparue le 5 janvier 1992 à 07h. Par la suite elle fusionne avec Metropolys pour être rebaptisée RTL2 en 1995. 

    Cette radio avait pour ambition de monter un nouveau réseau destiné aux moins de 35 ans pour concurrencer les stations jeunes existantes telles Skyrock, NRJ et Fun Radio, en proposant une programmation inédite relativement avant-gardiste et pointue centrée autour des musiques électroniques et de ses composantes : new wavedancehouseacid housenew beattechno...Sans oublier les repères discofunkpop des années 1970 et 80. Le slogan de la station était La Musique à son Maxximum. Pour s'installer dans le paysage radiophonique, Maxximum voulait se démarquer sur tous les plans : programmation musicale, place des animateurs, volume horaire de publicité... Avec un budget de 25 millions de francs dès sa première année, Maxximum se développe rapidement au niveau national et son audience ne cesse de croître. 

    (c) wikipedia

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ce mardi 21 juin 2022 c’est la fête de la musique ça n’aura échappé à personne ! Mais qu’écoutez-t-on dans les années 80 ? Je veux dire, mis à part ces énormes tubes d' Images, de début de soirée, Sabrina, Gilbert Montagné, etc et que le grand public a pu redécouvrir depuis le début des années 2000 avec les soirées à thèmes et émissions « revival eighties » 

    Il y a d’autres artistes et d’autres chansons qui ont fait les belles heures du top 50 en leur temps mais que je-ne-sais-quoi a fait en sorte que la mémoire collective (ou sélective) les as zappés partiellement ou totalement ; florilège en deux catégories (sélection personnelle) :

     

    Catégorie I « les oubliés ? »

    A l’instar du duo Partenaire Particulier qui avait la particularité d’avoir un succès énorme au top 50 du même nom que celui de leur groupe, ici nous avons le même procédé avec A caus’ des garçons dont le premier single fut un succès en 1987, classé jusqu’au numéro 13 au Top 50 de février à mai 1988

    Il y eut la blonde Hélène et la brune Laurence. Cette dernière fut l’épouse du photographe J-Baptiste Mondino. Dans le clip apparaissent entres-autres Smaïn et Nagui, tout jeunes à l’époque du début de leur carrière. La musique a été composée par Alain Chamfort.

    « On se crêpe le chignon, À cause' des garçons, Et du Qu'en dira t' on  On pleure sur tous les tons À cause' des garçons »

    --------------------

    Bill Baxter était un trio de jeunes et fringants séducteurs. En 1985, Bill Baxter enregistre la comédie musicale Embrasse-moi, idiotmise en scène par Patrick Timsit. Le single est un succès durant l'été 1985. 

    « c’est vraiment beaucoup beaucoup mieux que des mots, embrasse-moi idiot et j’oublierai tes défauts »

    -------------------

    Caroline Legrand est connue pour son tube J'aurais voulu te dire, titre qui a été composé par François Feldman et écrit par Jean-Marie Moreau. Extrait de l'album À fleur de peau, le single a atteint la 6e place du Top 50 au printemps 1989, et s'est écoulé à plus de 200 000 exemplaires en France. 

    « Et des tonnes de "Je t'aime" à l'est d'Eden, des mots fous qui résonnent dans les rues de Rome, des murmure interdits au fond de l'Asie »

    ------------------

    Corinne Hermès représente le Luxembourg au Concours Eurovision de la chanson en 1983 et remporte la victoire avec Si la vie est cadeau, 4e position en France, 3e position en Belgique. Il faudra attendre presque 10 ans pour qu’un nouveau tube… se dessine avec Dessine-moi, 15e au Top 50 et la récompense de Révélation féminine de l'année lors des Victoires de la musique en 1990. 

    « Mais le temps nous a trahis, Alors pourquoi m'avoir promis la Terre entière ? Notre amour aurait suffi Je ne voulais pas de bonheur imaginaire » 

    --------------------

    Corinne Charby : Au début des années 1980, elle commence une brève carrière au cinéma (La Chèvre, Plus beau que moi, tu meurs, Rebelote…). Sa carrière d'actrice s’arrête sans qu’elle n’ait jamais décroché de rôle-titre. Ces premières productions passent plutôt inaperçues. Elle ne voit ses premiers succès qu'à partir de 1986 avec le tube Boule de flipper (Classée parmi les 50 meilleures ventes en France pendant 16 semaines, la chanson a atteint la 17e position pendant 1 semaine) composé par le chanteur Christophe, suivi par Pile ou face (présent dans les charts pendant 18 semaines, a atteint la 5e position pendant 1 semaine) en 1987. 

    « Et j'vis comme une boule de flipper qui roule avec les oreillers du coeur en boule » 

    -----------------------

    L’affaire Louis Trio : En 1987, le groupe connaît le succès avec le titre Tout mais pas ça qui se classe dans le Top 50 français (à la 30e place)4 et la même année, il remporte la Victoire de la musique de la « révélation variétés masculine » avec son premier album, Chic planète. Son 45 tours éponyme atteint la 27e place en France.  

    « Oh ! A des millions d'années-lumière, il n'y a rien de plus beau, oh nulle part ailleurs dans l’univers, rien de plus beau que la terre » 

    ------------------------

    Les avions : Au retour d’un voyage à Lisbonne, les Avions enregistrent trois démos, parmi Nuit sauvage que CBS/Sony signe immédiatement. Le titre fait un flop. Ce n’est qu’à l’été 1986 que les radios passent la chanson qui devient finalement un hymne, restant dix-neuf semaines classée au Top 50 français. 

    « La nuit est chaude, elle est sauva-age, la nuit est belle pour ses otages »

    ---------------------------

    Les porte-manteaux : Le nom des Porte-Mentaux vient à la fois des initiales de Michel Paul et d'un jeu de mots « un porte-mental, des porte-mentaux ».Le titre Elsa Fräulein sort en single en 1987, bénéficie d'un large succès public (plus de 150 000 exemplaires) et entre au top 50 pendant neuf semaines en 1988, atteignant la 32e place. Pendant quatre ans, les Porte-Mentaux font alors entre cent-cinquante et deux-cents concerts en moyenne chaque année. « Ne regarde pas cette folle ? Tu dois la prendre en vol dans l'infernal cauchemar elle s'habille tout en noir. » 

    ------------------------

    Luna Parker : C'est en 1986 que Rachel et Éric forment Luna Parker qui connaît immédiatement un énorme succès grâce à sa chanson Tes états d'âme... Éric, classé no 10 des ventes en février 1987. Ils enchainent avec Tic-Taquatique en 1988 qui n'a pas eu autant de succès et qui a eu raison de ce duo. 

    « tes états d'âmes sont pour moi Eric, comme les états d'Amérique, je les visite un par un Eric dans leur ordre alphabétique » 

    ------------------------

    Raft : Le groupe fait la première partie de la tournée française de Niagara en février/mars 1987, année où ils connaissent un premier gros hit, Yaka Dansé qui se classe no 2 au Top 50 et leur vaut un disque d'or (600 000 exemplaires vendus). L'année suivante, Femmes du Congo, se classe alors no 20 (150 000 exemplaires vendus). 

    « Y'a qu'à danser ! Cadencez ! Biguinez ! Zoukez ! Gars et filles tout mélangés, Races et peaux tout collées ! » 

     

     

    Catégorie II « mega-kitch ? »

    Melody : Découverte par Jean-Pierre Millers, qui la produit avec Orlando, elle se classe dans les sommets du Top 50 en 1989 avec le titre Y'a pas que les grands qui rêvent (n°2 au Top 50 durant 4 semaines, Grand Prix de la Sacem 1989). Chanson écrite par Jean-Pierre Millers et Guy Carlier, qui se vendra à 900 000 exemplaires. Plusieurs succès sont à son actif : Chariot d'étoilesLe Prince du roller ou Mamie. Un album paraît en 1991Danse ta vie, mais ne rencontre pas le succès escompté. 

    « y’a pas que les grands qui ont des sentiments, j’voudrais qu’il m’embrasse sur les lèvres, pas comme une enfant »

    ------------------------

    Félix Gray & Didier Barbelivien : Félix Gray se fait connaître en 1988 avec la chanson La Gitane qui atteint la 3e place du Top 50. Au début des années 1990, il rencontre également un grand succès avec les chansons qu'il interprète en duo avec Didier Barbelivien « À toutes les filles » et « Il faut laisser le temps au temps » se classent numéro 1 au Top 50. Les titres suivants, E vado via et Nos amours cassées, connaissent également une belle carrière. Didier Barbelivien est d’abord reconnu en tant qu’auteur compositeur : « Est-ce que tu viens pour les vacances ? » pour David et Jonathan ; « Un roman d'amitié » pour Elsa et Glenn Medeiros ; « Je te survivrai » pour Jean-Pierre François ; « Mademoiselle chante le blues » pour Patricia Kaas ; « Elle préfère l'amour en mer » et « Il tape sur les bambous » pour Philippe Lavil ; « Les sunlights des tropiques » et « On va s'aimer » pour Gilbert Montagné etc). Didier Barbelivien connaît son premier succès d’interprète en 1980 avec « Elle », qui devient la 19e meilleure vente de l'année, puis en duo avec Félix Gray ;

    « Elles avaient, elles avaient des océans au fond des yeux ; Elles dansaient, elles dansaient pour nous garder plus amoureux ; Elles disaient, elles disaient que l'amour c'est toute une vie à deux » 

    --------------------

    Les Forbans et les Vagabons : Les Forbans est formé par des copains de classe en 1978. En 1980, ils sortent un premier 45 tours, intitulé Le Rock des copains, puis un album 33 tours en 1981. À l’aube de 1982, ‘Bébert’ le chanteur et leader se charge d'écrire de nouvelles paroles qui donnera naissance à Chante, un morceau qui dépassera les 2 millions d'exemplaires vendus2. L’album du même nom suivra dans la foulée d’autres tubes : « Lève ton ful de là » ; « flip-flap » ; « tape des mains » ; « c’est la fête »

    Les vagabonds est un groupe formé à la fin des années 80/début 90 dans la même veine que les Forbans, copies conformes diront les détracteurs.

    ----------------------

    Sabine Paturel : Les Bêtises est une chanson de Sabine Paturel sortie en 1985 en 45 tours. 

    La chanson, racontant le caractère incontrôlable d'un cœur délaissé et interprétée de façon espiègle, est restée pendant trente six semaines au Top 50 de mars à octobre 1986, atteignant la deuxième place en mai 19862. « Fallait pas m' quitter tu vois, il est beau le résultat, je fais rien que des bêtises, des bêtises quand t'es pas là » 

    ------------------------

    J-P François : Il commence sa carrière en tant que footballeur au club de Blénod-lès-Pont-à-Mousson ? à Dijon, en Suisse puis à St-Etienne, il termine sa carrière sportive en 1988. En 1989, il sort le tube Je te survivrai qui atteint la 2e place au top 50, et qui lui vaut un grand succès en radio et en TV. La chanson avait pourtant fait une entrée discrète mais en quelques semaines, elle devint un classique de l'été 1989. La carrure athlétique, ses yeux bleus et sa chevelure blonde ont fait beaucoup au succès du personnage et à la chanson. 

    « Je te survivrai d'un amour vivant ? je te survivrai dans des yeux d'enfants, je te survivrai comme un revenant, je te survivrai » 

    -----------------------

    Simon et les Modanais : Animant de nombreux bals, deux amis se lancent un soir dans une reprise de Line Renaud « Étoile des neiges ». Cette reprise devient rapidement populaire et gagne une certaine renommée dans la région et auprès de touristes parisiens. Si bien qu’en six mois, présentée au label BMG, un succès populaire est rapidement repéré par les producteurs. Simon et les Modanais sont nés. Le disque remporte vite le succès notamment grâce à un clip dans lequel Simon, portant un perfecto et un nœud papillon, tente de séduire Véro costumée en bergère des montagnes. Jugé « cliché et mignon » ou « kitsch », ce clip contribue à la vente estimée de 1 000 000 d’exemplaires. Pour la petite anecdote, ce morceau était très apprécié du Président de la République François Mitterrand.

    ------------------------

    Stéphanie de Monaco : Membre de la famille princière monégasque, fille cadette de Rainier III et de Grace Kelly. Elle est 14e dans l'ordre de succession au trône de Monaco. Elle fut une rapide mais fulgurante carrière en tant que chanteuse avec « Ouragan » et « Flash » sortis en 1986.

     

    Tout le monde se souvient du gimmick utilisé par le trio Les Inconnus dans leur sketch culte « télémagouilles » ; le nom de la princesse est également utilisé quelques années plus tard de façon grossièrement tronqué, dans Les Visiteurs par le personnage de Ginette interprêté par M-A Chazel « Ben quoi chochotte, j’chante pas plus mal que Steph’ de Monac’ ! » 

     

    infos (c) wikipedia  Photos (c) google

    mise en forme par Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  LES SPEAKERINES

    Il s’agissait de jeunes femmes (plus rarement de jeunes hommes, on peut citer Patrick S-Jones, Lionel Cassan ou encore Olivier Minne) dont la tâche est de présenter les programmes aux téléspectateurs par sa présence directe à l'image. Figures emblématiques des débuts de la télévision française exerçant de 1950 au tout début des années 90. 

    Assises sur une chaise lorsqu'elles interviennent à la télévision ; outre l'annonce des programmes, les speakerines devaient présenter les excuses de leur chaîne « pour cette interruption momentanée des programmes » ou de « fermer l'antenne » en soirée ou nuit en présentant le programme du lendemain. Après la fermeture des programmes, l’image était remplacée par une mire silencieuse voire à fond musicale et également lors de pannes ou de grèves. Elles sont de permanence et interviennent au pied levé pour « prendre l'antenne » de manière policée… « Dans quelques instants, la suite de nos programmes »

    Ci-dessous la sélection personnelle de mes chouchoutes.. J’étais secrètement amoureux de l’une d’elle !  ;D 

     

    Nostalgiques des speakerines ?

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Nostalgiques de la Mire ?

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • NOSTALGIQUES ? C'est r'parti !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Que dit la loi ? « Le refus d’obtempérer à une sommation de s’arrêter vise la situation où les forces de l’ordre munies d'insignes extérieurs et apparents vous ordonnent de vous arrêter et que vous désobéissez (article L233-1 du Code de la route). 

     

    Point et c’est tout ! Il n’y a pas à discuter davantage ou à remettre en question de quoi, de qu’est-ce… Je pars du principe que l’agent de police fait son job. Il y a deux choses que je voudrais partager ici et les deux camps vont en prendre pour leur grade !

     

    1/ Quand les jeunes gens concernés finiront par comprendre qu’un contrôle de police répété ou non, n’est qu’un contrôle de police, qu’à aucun moment ils ne manifestent de comportement agressif, d’insultes ou quoique ce soit, et surtout qu’ils n’aient rien à se reprocher, le problème sera déjà à moitié réglé. Ils ne sont pas stupides au point de ne pas savoir que de tels comportements, joueront toujours contre eux. En revanche s’ils restent calmes et coopératifs ça n’ira pas plus loin. Et si ce n’est pas le cas, effectivement porter plainte est la meilleure solution, accompagné de discours cohérent, objectif, sans affect, les faits et rien que les faits.

     

    2/ Quand CERTAINS AGENTS DE POLICE UN PEU TROP ZELES arrêteront d’emmerder les jeunes de banlieue à vouloir les contrôler 50 fois par jour, parce qu’ils se rassemblent à un arrêt de bus, à les tutoyer systématiquement ou tout simplement parce qu’ils sont noirs ou arabes… Oui disons-le ! Ne soyons pas hypocrites. Moi-même j’ai à une ou deux reprises déposer plainte et l’une des premières questions qu’on m’a posé au commissariat c’est « il était de quel race ? » C’est le sujet tabou ultime pourtant bien réel. Certains de ces agents de police sont foncièrement racistes. Le syndicat Alliance situé politiquement à droite et dont certains membres sont très à droite, est régulièrement pointé du doigt par les médias et les amis de Mr Mélenchon ; ce dernier disant même il y a peu que « la police tue » ! ultime provocation. Il va bien cet homme-là ? Est-ce de son devoir de (ir)responsable politique de déclarer de telles choses sinon d’exciter ses militants activistes ?

     

    La synthèse de tout cela reste le dialogue courtois, le calme et l’abnégation. Que le jeune qui se fait appréhender, garde ses arguments et son verbiage pour lui ou éventuellement pour les échanges qu’il aura avec son avocat si la procédure devait aller plus loin, car dans le cas contraire, hurler, se débattre violemment et insulter un fonctionnaire de police en exercice, c’est déjà avoir tout perdu et c’est nourrir le ressentiment et le délit de faciès qui lui aussi s’imposerait même inconsciemment !

     

    Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    votre commentaire