•  

     
    COUP DE GUEULE contre LCI en ce samedi 11 décembre où était diffusé des extraits du discours de la Première Secrétaire du P.S. Martine Aubry lors de la Convention Nationale sur l'Egalité Réelle. Incidents Techniques disait-on, à plusieurs reprises le discours d'Aubry a été coupé pour laisser la place à autres actualités et coupures publicitaires qui elles... n'ont pas connues la moindre anicroche ! Honteux.
     
    Franck Schweitzer
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Je ne souhaite pas cracher dans la soupe mais il est des injustices et des magouilles qui méritent d'êtres dénoncés. L'hôtel où je travaille dont je ne citerai pas le nom, ceux qui me connaissent sauront, emploie un jeune asiatique d'abord étudiant et maintenant travaillant à Metz ; son titre de séjour arrivant à échéance le 30 novembre prochain, la préfecture a donné comme condition que si son employeur prolongeait le contrat, D. pouvait rester sur le sol français. Ma Direction Générale a donc fait signer un CDI à mon collègue, une semaine se passe et coup de théatre, la DG a décidé... comme çà... (??!!) de ne pas payer la contribution forfaitaire que tout employeur doit verser à l'O.F.I.I. (L'Office Français de l'Immigration & de l'Intégration) pour l'embauche d'un travailleur étranger. En gros cette taxe est égale à 60% du salaire versé dans la limite de 2,5 fois le SMIC.

    La directrice d'établissement a eu l'ordre express de REfaire signer un CDD à mon collègue prétextant que jusqu'à présent il était pas déclaré et qu'il risquait des ennuis grave avec le Fisc, blablabla... Ce qui est évidemment faux ! En mettant la pression au jeune D. en jouant sur le fait qu'il ne sache pas vraiment lire un contrat ni ne connaît le jardon et les subtilitées de notre langue, mon collègue de bonne foi, crédule et abusé A SIGNE !!!

    La nouvelle va certainement faire très rapidement le tour de l'établissement et je ne sais pas s'il y aura une action en justice mais on touche le fond là, je n'ai jamais vu celà, pouvoir jouir d'un pouvoir tout-puissant lorsqu'on est Président Directeur Général, sans le moindre remords, faire ce genre de choses, je n'ai pas assez de mots pour exprimer ma colère et aussi la honte et le dégoût que de me faire verser mon salaire par des gens comme çà ; le cynisme n'a aucunes limites ! Moi-même je risque gros en écrivant cet article, j'en suis parfaitement conscient et j'en prends l'entière responsabilité, il n'y a pas calomnie tout est vrai et les preuves écrites sont là; Moi, je pourrais toujours me regarder dans un miroir et signer mes écrits d'un... Franck Schweitzer.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  Vous les cons naissant, les cons innocents, les jeunes cons,

    Qui, ne le niez pas, prenez les papas pour des cons.
    Vous les cons âgés, les cons usagés, les vieux cons.
    Qui, confessez-le, prenez les p'tits bleus pour des cons.
    Méditez l'impartial message d'un qui balance entre deux âges.  
    Le temps ne fait rien à l'affaire. Quand on est con, on est con!
    Qu'on ait 20 ans, qu'on soit grand-père Quand on est con, on est con!
    Entre vous plus de controverses, Cons caduques ou cons débutants.
    Petits cons de la dernière averse Vieux cons des neiges d'antan
    Georges Brassens, 1961
     
     
    Vous, les donneuses de leçons, vous, les soit-disants ami(e)s qui n'y voyez que votre intérêt
    Vous, qui passez sans me voir, sans me connaître, sans rien savoir
    Vous qui me jugez sur un mot, un geste ou une décision
    Je vous trouve bien peu de qualité humaine, de respectabilité et d'humilité
    Alors on danse...
    Combien de fois, combien de temps encore vous allez abuser de la confiance et de l'affection qu'on vous porte
    Parce que ne vous y trompez pas, je vois clair dans votre jeu depuis le début
    Je suis seul juge de vos travers, de vos mensonges et vos trahisons
    Mais la roue tourne et tout se paie un jour
    Alors on danse...
    Je ne vous souhaite ni le mal ni la vengeance
    Seul l'indifférence à votre égard compte à mes yeux, ma seule arme à votre cupidité
    Seule la pitié que j'ai pour vous, justifie ma sérénité
    Seule l'intelligence du silence me sauve de vos maux trop bas pour qu'ils me blessent
    Alors la ronde commence, on danse, on rit, on fait illusion
    Mais ne vous y trompez pas, je n'oublie rien de vos viles actions
    Tout reste gravé, telle la marque du temps passé sur la pierre
    Le bien triomphe toujours, le temps reste l'arme fidèle et suprême
    Dans cette diatribe, une ronde enfantine, une musique
    Souffrez que soit entendue ma plainte au-delà des mots et de la prose
    Laissez-moi juste vous dire que J'accuse réception ; A Dieu, au diable les salauds
    L'ironie me sauve, la seule qui résiste à votre triste manège
    d'un mot, d'un seul :
    Mort aux cons !
     
    Franck Schweitzer
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  je me suis toujours imaginé entrer dans l'histoire au début du siècle dernier, avoir été prêtre... un peu moins !

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • (c) google images

     Lorsqu'on dit “veilleur de nuit” les gens pensent encore de nos jours que c'est un poste tranquille, bien payé, la “planque” comme ils disent, que le veilleur est assis derrière sa réception à moitié somnolent en train de visionner des films ou de faire des mots fléchés et de temps à autre loue une chambre au visiteur de passage : là on est dans la caricature. Ce n'est rien de tout celà, il y a un véritable travail de nuit et si l'on a à faire à un établissement étoilé, la charge de qualité de service et de travail est d'autant plus importante, car ces hôtels organisent généralement et de plus en plus des séminaires, ce qu'on appelle dans le jargon, “un salon” où est prévu un café d'accueil, une pause gourmande et un/deux repas pris au restaurant de l'hôtel : Si toute la procédure de réservation et de négociation se calcule le jour, la nuit laisse place à la préparation, aux coulisses du spectacle en quelque sorte grâce à un travail autour de la mise en place et manutention.

     

    Pour mettre fin à toutes fausses idées, le veilleur de nuit n'est pas si bien payé que celà, le job faisant partie du domaine de l'hôtellerie/restauration, le SMIC horaire est de 8,86€ calculé sur une base de 169h pour commencer, ensuite, un réceptionniste est par delà ses fonctions, mieux payé qu'un serveur. Ensuite il n'existe pas de prime de nuit qui serait ajouté au salaire, et encore moins de prime de risque ; on dénombre encore souvent des aggressions et des vols de recettes journalières dans les hôtels. Si l'établissement n'st pas équipé d'alarme et de caméras (ce qui est souvent le cas) le veilleur n'a pour lui que la garantie de bluffer les parasites, toutes les parades sont les bienvenues, aux cas sociaux pot-de-colle, aux alcooliques notoires et à tout ceux au comportement suspect, le veilleur doit connaitre son travail, avoir confiance en celui-ci, toujours garder son calme et son professionnalisme et répondre “nous sommes complets” sans jamais laisser aucune chance à l'individu de prendre le contrôle de la situation et se laisser destabiliser. Calme, courtoisie, sourire, rester ferme et sûr de soi, utiliser le bluff ou le mensonge si besoin. Pour bien comprendre le travail du réceptionniste de nuit, je vous propose ci-dessous la liste non-exhaustive mais néanmoins grande, des tâches effectuées :

     

    22h45

    - faire la caisse et l'état de trésorerie, reporter les chiffres (espèces, chèques, CB) informatiquement ;

    - traiter les dernières arrivées du jour et classer les arrivées du lendemain par ordre alphabétique ;

    - lancer la facturation automatique réelle, agraffer, perforer puis ranger les impressions dans le classeur ;

    23h15

    - le téléphone sonne “bienvenue à l'hôtel...... bonsoir” la cliente demande des renseignements concernant les tarifs, le parking, la situation de l'hôtel ;

    - des clients arrivent ayant réservés et demande à avoir leur clés, explications sur la chambre, le petit-déjeuner, prise de notes d'un room-service et mise en place d'un réveil en chambre

    23h30

    - opérations de clôture comptable de la journée, impressions des relevés

    - le téléphone sonne “bienvenue à l'hôtel...... bonsoir” le client souhaite réserver une chambre pour le lendemain. Renseignements, prises de notes et réservation informatique effectuée ; édition de la fiche de réservation à classer avec les autres

    - à partir des impressions concernant la clôture, reporter les chiffres et les données de façon informatique

    00h10

    - un client arrive ayant réservé et demande à avoir sa clé et à régler immédiatement sa chambre. Opération identique que précédemment + éditer la facture en double exemplaire, faire signer l'un de deux à conserver et à agraffer à la fiche de réservation ; encaisser le client (espèces, CB ou amex) et enregistrer l'encaissement sous informatique

    - reprise des opérations de clôture comptable, report des données de façon informatique ;

    un client appelle le standard depuis sa chambre, les chaînes de la TV ne sont pas programmés ; le réceptionniste ferme à clef sa caisse et fais le transfert téléphonique sur son portable puis monte en chambre programmer la télécommande ; en redescendant des étages le téléphone d'accueil sonne, quelqu'un attend le réceptionniste à la réception.

    00h45

    La personne (allure pas très nette) demande à avoir une chambre, “nous sommes complet monsieur je suis désolé, bonne soirée”

     

    Commence alors une discussion surréaliste, un dialogue de sourds...

    - aah vous êtes complet ? Vous pouvez m'indiquer un autre hôtel moins cher sinon ? Cà fais une heure que je tourne et tout les hôtels sont complets, vous êtes à combien vous ? 150€ ? ah putain c'est cher quand même et le petit déjeuner il servi dans l'hôtel aussi ? Ya un supplément à payer pour avoir les W.C. dans la salle de bains ? Vous savez c'est pas évident de nos jours avec toute la misère dans la rue, les gens ont en marre de la politique, un jour yaura une guerre..... Mais sinon franchement votre hôtel est bien mais quand même cher pour une nuit, vous faites à moitié prix ? Ooh allez moitié prix, çà reste nous j'en parlerais pas au patron, je le connais bien votre patron vous savez c'est un chic type !”

    - C'est gentil je transmettrai vos amitiés à MADAME la directrice, mais je ne peux pas faire à moitié prix désolé monsieur, c'est 105€ pour une personne, une nuit avec la taxe de séjour de 0,95€

    - quoi ? Comment ? 95€ ??

    - non monsieur, 0,95 centimes d'euros ; c'est la taxe de séjour

    C'est quoi cette bête-là ? Vous asseyez de m'embrouiller ou quoi ? D'abord vous me dites 105 maintenant c'est 0,95 cents, faudrait savoir...blablabla

     

    01h30

    - reprise (pour la 3e fois) des opérations de clôture comptable...

    - agraffer, perforer et classer les documents dans les classeurs prévus à cet effet ;

    - envoyer la situation journalière par boite mail à la comptable

    - Mettre l'enveloppe du jour au coffre ;

    - imprimer les fiches de travail pour les femmes de chambre

    - faire la liste des chambres et comptabiliser celles qui sont sales ou en recouches

    02h00

    - fermer la porte d'entrée à clef ; vérifier la fermeture des portes de la cave ; éteindre les lumières ; faire une ronde dans les étages et descendre les plateaux de room-service si besoin est

    - passer l'aspirateur, nettoyer les W.C. , les miroirs et les sols ; vider poubelle et cendrier ; balayer le trottoir, nettoyer les portes vitrées du hall ; nettoyer les “cuivres” des poignées de porte et de la rampe d'escalier avec un produit lustrant

    02h30 à 06h00

    Préparer un salon pour x personnes : monter tables et chaises, napper ; un paperboard et un écran ; dresser une table supplémentaire avec machine à café expresso, sucrettes, serviettes, tasses ; poser sur table pour chaque personne des feuilles blanches A4, un stylo, un gobelet, une bouteille d'eau minérale 50cl, une serviette, deux bonbons

    Monter le buffet du petit déjeuner : rempoter les confitures/miel/sucre/yaourts/thé/fruits... ; dresser assiettes de jambon, fromage ; mettre en place des carafes de lait froid, jus de fruits, eau chaude ; préparer bonbonnes de café et de lait chaud ; cuire le pain et les viennoiserie + Préparer à l'avance tout en double à conserver sus cellophane dans le réfrigérateur

    - récupérer journaux et magazines laissés devant l'hôtel

    - préparation d'un plateau room-service pour la chambre xyz à monter pour 06h45

    - faire la plonge, nettoyer, ranger le plan de travail

     

    06h00 à 07h00

    - retour en réception, rallumer les lumières, rouvrir la porte d'entrée de l'hôtel

    - agraffer le ticket TPE à la feuille de trésorerie puis à ranger en classeur

    - vérifier les consommations téléphoniques de la nuit à l'aide des touches du standard

    - ranger les produits reçus lors de livraison ; descendre les poubelles

     

    et surtout, surtout... rentrer chez soi et dormir !!!!!!

     

    Franck Schweitzer

    Google Bookmarks

    6 commentaires